Electronique

Intel revient dans la loi de Moore

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En bref

Avec trois années de retard, le champion américain des semi-conducteurs Intel met enfin en production sa génération de puces de 10 nanomètres. Les premières puces s’adressent aux PC portables. Suivront un modem 5G cette année, puis des composants pour serveurs et edge computing en 2020. Le leader mondial des processeurs pour PC et serveurs devait lancer cette technologie en 2016 en succession de sa technologie actuelle de 14 nanomètres. Mais devant les difficultés à en maîtriser les rendements de production, il a reporté la commercialisation à quatre reprises, prenant du coup, pour la première fois de son histoire, du retard sur ses deux grands concurrents technologiques : le taïwanais TSMC et le coréen Samsung. Avec ce lancement, il revient dans la course de la loi de Moore.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte