Intel perd son principal atout

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Analyse

Intel perd son principal atout
Pour la première fois, Intel, numéro un des semi-conducteurs, perd son leadership technologique en production. Jusqu’ici, il s’arrangeait pour garder une avance d’une ou deux générations sur le reste de l’industrie. Mais dans la technologie FinFET 14 nm – le procédé nec plus ultra de fabrication de puces électroniques avec des transistors 3 D gravés en 14 nanomètres –, il est rejoint par Samsung et bientôt GlobalFoundries et TSMC, limités auparavant à des transistors planaires en 20 nm. Intel perd donc un atout clé de sa stratégie industrielle. Cela ne devrait pas avoir d’impact dans les PC. Sur ce marché qu’il domine à 85 %, il a un seul challenger, AMD, trop faible pour le menacer. La situation est différente dans les autres activités. Sur le front des serveurs, un[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte