Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Intel menace d’évincer Qualcomm du futur iPhone

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Après avoir emporté une partie du marché des modems de l’iPhone 7, le numéro un mondial des semiconducteurs Intel pourrait gagner la totalité de celui du futur iPhone. Son armé ? Son nouveau modem intégrant la technologie CDMA et rendant Qualcomm contournable par Apple. Les enjeux sont considérables.

Intel menace d’évincer Qualcomm du futur iPhone
Modem XMM 7560, l'arme providentielle d'Intel contre Qualcomm
© Intel

XMM 7560. C’est la nouvelle arme brandie par Intel contre Qualcomm au Mobile World Congress, qui se tient à Barcelone du 27 février au 2 mars 2017. Il s’agit de son premier modem 4G intégrant les technologies CDMA et EVDO de son grand concurrent dans les puces pour mobiles. En temps normal, ce lancement passerait inaperçu. Mais dans le contexte de guerre larvée entre Apple et Qualcomm, il prend un relief tout particulier, annonciateur d’un grand bouleversement possible dans la chaine d’approvisionnement de la firme à la pomme.

Poursuites de Qualcomm par Apple

De l’iPhone 4S, introduit en 2011, à l’iPhone 6S, lancé en 2015, Qualcomm a jouie d’une position privilégiée dans la chaine d’approvisionnement d’Apple en étant son fournisseur exclusif de modems cellulaires. La situation a changé avec l’iPhone 7 commercialisé en septembre 2016. Pour cette dernière génération d’iPhone, la firme de Tim Cook a choisi d’ouvrir le marché en confiant à Intel la fourniture de 55 à 60% des volumes, selon l’estimation de Sravan Kundojjala, analyste chez Strategy Analytics.

Seulement voilà : depuis la condamnation en janvier 2016 de Qualcomm par la Corée du Sud à une amende de 865 millions de dollars pour abus de position dominante, le torchon brule entre Apple et son fournisseur historique de modems cellulaires. Excédé par le montant élevé de redevances qu’il paie à Qualcomm au titre de l’utilisation de ses brevets dans les technologies cellulaires, le géant californien des mobiles a lancé deux poursuites à son encontre, l’une aux Etats-Unis, l’autre en Chine. La bataille devant la justice se double d’une guerre des mots particulièrement virulente.

Risque de perte de son plus gros client

Dans ces conditions, Apple pourrait être tenté de punir Qualcomm en l’évinçant de son futur iPhone à lancer au printemps 2017. Jusqu’ici, il avait une seule alternative : se fournir auprès du taiwanais MediaTek pour couvrir les pays disposant de réseaux mobiles CDMA et EVDO. Intel change complètement la donne. Les analystes sont nombreux à le voir devenir le fournisseur exclusif de modems à Apple.

Les enjeux sont considérables. Certes, le géant américain des puces mobiles Qualcomm domine toujours le marché des modems cellulaires. Mais sa position de quasi-monopole tend à s’éroder. Selon les chiffres provisoires de Strategy Analytics, il ne détient plus que 51% de ce marché estimé à 22 milliards de dollars dans le monde en 2016. S'il reste largement devant ses deux plus gros concurrents, le taiwanais MediaTek et le coréen Samsung Electronics, il ne cesse de voir sa position se dégrader puisqu’il jouissait d’une part de marché de 66% en 2014 et de 59% en 2015. La sortie de la chaine d’approvisionnement d’Apple accélèrerait ce déclin. Elle constituerait un sérieux coup dur. La firme à la pomme représente de loin son premier client, avec près du tiers de son chiffre d’affaires total. Son éviction du futur iPhone se traduirait par une perte de 1 à 1,4 milliard de dollars selon les estimations d’analystes.

Intel, encore un nain dans les mobiles

Pour Intel, cette perspective serait un changement positif spectaculaire. L’iPhone 7 lui a apporté sa première grande percée dans les mobiles après un investissement de dix ans dans ce domaine. Mais malgré ce beau succès, le numéro un mondial des semiconducteurs reste un nain sur le marché des  modems cellulaires, crédité d’une part de seulement 3% en 2016 par Strategy Analytics. Une position qui a des chances de changer radicalement s’il emporte la totalité du marché du futur iPhone.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle