Intel : L'affaire Pentium

Partager

Intel : L'affaire Pentium



Le Pentium, dernier-né des microprocesseurs du tout puissant Intel, a un bug (lire également page 98).

Très médiatisé, le problème a d'abord été sous-estimé par Intel. Le fabricant de semi-conducteurs s'est en effet refusé dans un premier temps à remplacer les puces incriminées. Résultat de cette maladresse, une image ternie et une réaction défavorable de Wall Street. IBM s'est ensuite chargé de remuer le couteau dans la plaie en indiquant qu'il arrêtait la commercialisation de ses machines à base de Pentium. A la veille de Noèl, Intel a fini par reculer. Il remplacera les Pentium de tous ceux qui en font la demande ; et il a publié une lettre d'excuse à ses clients dans les principaux magazines.

USINE NOUVELLE N°2484

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS