International

Intel franchit le cap de la "coopétition"

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Après avoir lancé son processeur Quark dédié à l’internet des objets, Intel passe à la vitesse supérieure en rachetant Basic Science, spécialiste américain d’objets connectés pour le bien-être. Certes, l’investissement reste modeste (de 100 à 150 millions de dollars selon les analystes). Mais il confirme la détermination de Brian Krzanich, le patron du groupe depuis mai 2013, de ne pas rater le coche. Pour se donner plus de chances de réussir, il franchit le Rubicon en devenant constructeur d’objets connectés et donc concurrent de ses clients à qui il fournit ses puces. Une stratégie à la Microsoft, devenu fournisseur de tablettes et bientôt de mobiles via l’acquisition des terminaux de Nokia.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte