Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Intel a quadruplé ses ventes de modems 4G… grâce à Apple

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Selon Strategy Analytics, Intel a quadruplé ses livraisons de modems 4G en 2016. Un résultat enviable qu’il doit au client Apple. Et ses progrès devraient s’amplifier en 2017 au grand dam de Qualcomm qui détenait l’exclusivité de ce marché.

Intel a quadruplé ses ventes de modems 4G… grâce à Apple
Dernière génération de modem 4G d'Intel
© Intel

Le bond d’Intel dans les modems 4G s’annonce impressionnant. Selon les chiffres de Strategy Analytics, le numéro un mondial des semiconducteurs a quadruplé ses livraisons en 2016. Un résultat qu’il doit principalement à un client : Apple.

Intel a la part de lion chez Apple

Jusqu’ici acteur mineur sur le marché, le groupe de Brian Kraznich a fait son entrée dans la chaine d’approvisionnement de la firme à la pomme en 2016 en fournissant une partie des volumes de modems 4G pour l’iPhone7. Auparavant, le marché était détenu exclusivement par le géant américain des puces mobiles Qualcomm. Il est maintenant partagé avec Intel. Apple ne précise pas les parts attribuées à ses deux fournisseurs. Mais selon Sravan Kundojjala, analyste chez Strategy Analytics, Intel a réussi à s’arroger la plus grande part du gâteau : 55 à 60%.

Et les perspectives s’annoncent meilleures pour 2017. Intel semble en pole position pour tirer profit de la guerre larvée entre Apple et Qualcomm. La firme de Tim Cook accuse son fournisseur historique de modems d’abus de position dominante dans l’attribution de licence de ses brevets dans les technologies mobiles. Les deux groupes se livrent une bataille sans merci devant les tribunaux aux Etats-Unis, en Chine et au Royaume-Uni.

Encore à traine sur le marché

En plus de ses livraisons pour l’iPhone 7, Intel a toutes les chances d’être retenu aussi pour le futur iPhone. Il pourrait même voir sa part monter à 70%, selon les prévisions de certains analystes. Car à défaut de pouvoir se passer complètement de Qualcomm, Apple est tenté de réduire autant que possible sa part. Une façon de le punir et de l’obliger à céder en baissant ses redevances de brevets.

Mais en dépit de l’éclat de son résultat, Intel reste encore bien à la traine. Selon Strategy Analytic, il ne détient que 3% du marché en valeur estimé en 2016 à 22,3 milliards de dollars, loin derrière Qualcomm (52%), MediaTek (24%) et Samsung Electronics (10%).

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle