Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Inquiétudes après le premier tir de fusée de la Corée du Nord

Elodie Vallerey , ,

Publié le

Vidéo Une majorité de grands pays occidentaux a condamné le premier tir de fusée de la dictature asiatique survenu le 12 décembre.

Inquiétudes après le premier tir de fusée de la Corée du Nord © (stephan) - Flickr - C.C

A 9H49 heure locale, 2h55 heure de Paris, ce 12 décembre, la Corée du Nord a procédé au tir de sa première fusée. Une information annoncée par le gouvernement japonais, et confirmée par l’agence de presse sud-coréenne Yonhap.

D'après Tokyo, la fusée nord-coréenne a été tirée depuis la côte nord-ouest de la Corée du Nord, vers le sud. Comme le rapporte le correspondant de l’AFP au Japon, l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA a affirmé que le tir de fusée avait réussi et qu'un satellite avait été placé en orbite.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a rapidement annoncé qu’il allait se réunir en urgence après le tir nord-coréen, d'après un diplomate à New York interrogé par l’AFP.

Une majorité d'Etats a condamné officiellement le tir nord-coréen : l'Union européenne, les Etats-Unis, la Russie, l'Inde et le Japon entre autres. Plus surprenant, la Chine aurait exprimé son "regret" après le tir, une condamnation assez forte venant du principal allié de Pyongyang selon l'AFP.

"L'Union européenne va examiner une réponse appropriée, en étroite consultation avec ses principaux partenaires, et en conformité avec les délibérations du Conseil de sécurité des Nations unies, notamment sous la forme de possibles sanctions supplémentaires", a déclaré dans un communiqué la représentante de l'UE pour la politique étrangère, Catherine Ashton.

C'est "une nouvelle étape dans la tentative menée de longue date" par la Corée du Nord "de se doter de la technologie de missile balistique, et cela en violation de ses obligations internationales", a-t-elle martelé, comme le relate l'AFP.

L'agence KCNA a souligné que le tir de fusée rend hommage à l'ex-dirigeant de Corée du Nord Kim Jong-Il, décédé le 17 décembre 2011, ainsi que le 100e anniversaire de la naissance de Kim Il Sung, le fondateur et le premier dirigeant de la Corée du Nord. Elle a salué le tir de comme une "percée dans le développement des technologies scientifiques".

Elodie Vallerey

Le reportage d'Euronews consacré au lancement de la fusée nord-coréenne

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle