[Innover contre le virus] Le casse-tête des masques, de la pénurie à la surproduction

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire face à la pandémie de Covid-19. Au cœur de la crise, la question des masques. Souffrant de stocks insuffisants en masques sanitaires et d’une maigre production sur son sol, le gouvernement français a eu toutes les peines du monde à en importer. Pour pallier en partie ce manque, deux nouvelles catégories de masques, non sanitaires, ont été créées, et fournis par une filière textile « structurée en un temps record », juge Capucine Mercier, coordinatrice de la production de masques en Nouvelle-Aquitaine.

Partager
[Innover contre le virus] Le casse-tête des masques, de la pénurie à la surproduction

Une mobilisation large, mais en ordre dispersé

En quelques semaines, à partir du mois d’avril, des centaines d’ateliers de confection textile, pour la plupart fermés à cause du coronavirus, ont rouvert leurs portes pour fabriquer ces masques à usage non sanitaire (UNS) créés le 29 mars par décret. PliM, Saint-James , Armor Lux, 1083, on en trouve aux quatre coins de la France . PDG de PliM, fabricant de protections hygiéniques dans le Poitou-Charentes, Capucine Mercier a été parmi les premiers à s’y mettre. Si elle loue l’engagement de la filière , elle regrette le manque de préparation des autorités, qui ont mis plusieurs semaines à centraliser la production et les commandes, et le flou quant à la durabilité des masques homologués .

Quels masques pour quels usages ?

Durant cette période, certains s’y perdaient entre les différentes catégories de masques, leur fonction et leur efficacité à réduire la propagation du virus. La rédaction d’Industrie & Technologies s’est donc penchée sur le sujet , avec l’aide de l’Institut français du textile et de l’habillement (IFTH). Un travail qui nous a donné envie de comprendre comment les masques sanitaires peuvent bien filtrer les particules virales . Et ce n’est peut-être pas comme vous le pensez…

La surproduction qui vient

Quand l’heure est venue de déconfiner, Edouard Philippe, alors encore Premier ministre, s’est voulu rassurant : « Nous aurons assez de masques pour le 11 mai », a-t-il assuré le 29 avril. C’est généralement le cas mais, un mois plus tard, paradoxe de cette crise sans précédent, la filière craint la surproduction : engagés toutes toiles dehors dans la fabrication de masques, les ateliers de confection font face à une demande en berne et – comble ! – à des importations asiatiques et européennes de la part des collectivités territoriales françaises , pressées par leurs administrés. Une concurrence que ne digère pas Capucine Mercier, la PDG de PliM.

Et aussi :

Zoom sur le meltblown, ce précieux matériau filtrant au cœur de la pénurie de masques chirurgicaux et FFP2…

La Direction générale des entreprises (DGE) a appelé les industriels français à se mobiliser pour créer de nouvelles lignes de production de meltblown , que l’on retrouve dans les masques chirurgicaux et FFP2, ou trouver des solutions alternatives. Eclairage sur un procédé de fabrication complexe et coûteux, délaissé depuis des années par l’industrie française .

… et ses alternatives potentielles

Deux méthodes pourraient concurrencer le procédé d’extrusion-soufflage utilisé pour fabriquer le meltblown : l’électrofilage et le cardage-hydroliage .

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Foy la Grande

Remplacement du système sécurité incendie du collège Elie Faure

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS