Innovation - Programmes pour la présidentielle

Partager

Nathalie Arthaud
RAS

François Bayrou
Compléter le crédit-impôt recherche par un crédit-impôt innovation ; loi d’orientation 2013-2017 pour la recherche.

Jacques Cheminade
Augmentation de 40% du budget de la recherche ; l’ANR doit soutenir la recherche fondamentale ; rajeunir et muscler le CNRS ; hausse de 30% des salaires des doctorants et de 40% des post-doctorants ; modulation du crédit impôt recherche pour favoriser les PME.

Nicolas Dupont-Aignan
Investir massivement en innovation et recherche dans les filières d’avenir, dans le cadre du Plan (énergies renouvelables, transports non polluants, recyclage, biotechnologies) ; porter l’effort de recherche à 3 % du PIB ; s’appuyer sur des pôles de compétitivité renforcés ; redonner à l’État français le contrôle de sa recherche afin d’arrêter la casse de nos grands organismes de recherche par l’Union Européenne ; revaloriser le métier de chercheur ; mieux distinguer enseignement et recherche.

François Hollande
Simplifier l’accès au crédit d’impôt recherche pour les PME, les TPE, les artisans et les commerçants ; créer un crédit d’impôt innovation pour élargir le périmètre des dépenses éligibles au CIR.

Eva Joly
Renforcement du crédit impôt recherche pour les PME ; création d’un pôle d’investissement public avec la CDC et Oséo, pour financer les projets de transition écologique.

Marine Le Pen
Porter l’effort de recherche national à 3% du PIB en 2017 via une incitation du secteur privé à accroître ses objectifs ; Etats généraux organisés en début de quinquennat pour déterminer les domaines prioritaires de recherche ; priorités fixées par la Planification Stratégique de la Réindustralisation, afin que les filières industrielles puissent déterminer et cofinancer les travaux de recherche qu’elles jugent les plus utiles ; effort de recherche sur des secteurs-clefs pour la compétitivité de l’industrie française, dont le développement d’énergies alternatives au nucléaire (énergies renouvelables, utilisation de l’hydrogène), les biotechnologies et les nanotechnologies ; coopération entre la recherche privée et la recherche publique encouragée via le développement d’une logique de coopération transversale (en "clusters") ; évaluation des pôles de compétitivité existants ; élargissement du conseil scientifique des agences de financement, dont les aides devront respecter des critères strictement scientifiques et s’inscrire en conformité avec les priorités fixées par la Nation ; attirés les meilleurs chercheurs étrangers dans le cadre d’une politique d’immigration ultra-sélective exclusivement centrée sur les talents.

Jean-Luc Mélenchon
Abolitiondes pôles de compétitivité, qui concentrent les activités sur quelques lieux dans une mise en concurrence des territoires ; remplacement par des pôles de coopération, avec la création de pôles publics de l’industrieà l’échelle territoriale ; création d’un établissementpublic de recherche technologique et industrielle s’inspirant du CNRS ; règles strictes pour les aides aux entreprises, modulées en fonction du niveau d’exigences sociales et environnementales ; crédit bonifié aux entreprises pour l’emploi, la formation, la recherche et le développement sur critère d’utilité sociale et environnementale des investissements et de la production.

Philippe Poutou
Encourager la recherche fondamentale et publique ; ne pas cantonner la recherche aux besoins immédiats des entreprises ; ne pas financer par de l’argent public les activités du privé.

Nicolas Sarkozy
Oséo avancera le crédit impôt recherche pour les PME, sous forme d’un prêt à taux zéro ; maintien du crédit impôt recherche, sans coup de rabot supplémentaire.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS