Ingénieurs, pour gagner plus, expatriez-vous (mais pas dans la Silicon Valley)

En tant jeune diplômé de la filière technologique, la tentation de l’expatriation est grande. L’étude de la plate-forme Hired, publiée fin décembre 2016, vous donne raison. La Silicon Valley, n’est par contre pas le meilleur choix. Si en plus vous recherchez quel métier exercer, les professions de product manager et de data scientist semblent être les choix les plus rémunérateurs.

Partager

Ingénieurs, pour gagner plus, expatriez-vous (mais pas dans la Silicon Valley)
Selon le rapport de la plate-forme d'emploi de Hired, les développeur Français sont ceux qui ont le salaire annuel moyen le plus bas. L'expatriation est la clé pour augmenter son salaire

L’appel du départ vous tente ? Si vous êtes ingénieur, succombez. Le cabinet Hired a analysé, pour la deuxième année consécutive, les données de sa plate-forme d’emploi. Le spécialiste américain en a tiré un rapport international sur les salaires dans le secteur technologiques. Selon l’étude publiée fin 2016, le salaire moyen d’un développeur français est le plus bas des pays étudiés. S’expatrier permet d’augmenter sa rémunération et de gagner plus qu’un ingénieur local. San Francisco, perçu comme une destination rêvée, ne l’est pas tant que ça. Deux métiers ont le vent en poupe, product manager et data scientist.

San Francisco offre le meilleur salaire…. mais pas le meilleur niveau de vie

En effet, un développeur est rémunéré en moyenne 55 000 dollars (49 000 euros) par an en France. A l’opposé du spectre, son homologue de la Silicon Valley émarge 134 000 dollars (122 000 euros). Les candidats à l’installation dans la région de San Francisco doivent toutefois y réfléchir à deux fois. Le coût de la vie réduit considérablement l’attrait du salaire. Sur ce critère, s’installer dans une autre grande ville s’avère plus judicieux. Hired a calculé le salaire de seize villes ramené au coût de la vie de l’El Dorado californien. Aux Etats-Unis, Austin, dans l’état du Texas, remporte la palme avec 198 000 dollars (180 000 euros). Pour les allergiques aux terres de l’Oncle Sam, Melbourne en Australie est la meilleure destination avec 150 000 dollars (137 000 euros).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Autre point défavorable à l’encontre de San Francisco, les expatriés y gagnent 10% moins d’argent que les locaux (122 000 dollars contre 134 000 dollars). A contrario, la France est le pays qui fait le plus d’efforts pour attirer des cerveaux internationaux. Un ingénieur expatrié gagne 57% plus d’argent que son homologue local.

Les product managers et les data scientists à l’honneur

Votre diplôme d’ingénieur en poche, sachez que deux métiers se distinguent de l’étude. Les products managers reçoivent les offres de salaires les plus élevées avec une moyenne de 138 000 dollars (126 000 euros) aux Etats-Unis. Dans cette catégorie les candidats les plus recherchés maîtrisent à la fois la gestion de produit, les langages Java et Ruby et les méthodes de développement agiles.

Les data scientists ont vu leur rémunération augmenter de 2,3% (130 000 en un an aux USA et 5,2% au Royaume-Uni. Les profils qui reçoivent le plus de propositions de contrats sont experts en analyse de données, statistiques, langage Python et bases de données SQL.

Pour arriver à ces résultats, Hired a analysé 280 000 demandes d’entretiens et offres d’emplois sur le secteur technologique dans seize villes à travers le monde. Cela représente plus de 5 000 entreprises et 45 000 candidats.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Classe virtuelle - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

ARTICLES LES PLUS LUS