Ingenico annonce 40 millions d'euros de pertes

Partager

Le fabricant de terminaux de paiement dévoilait ce jeudi 16 mars, un chiffre d'affaires en faible hausse de 1% à 437 millions d'euros mais des pertes de 40 millions d'euros (contre 2,6 millions de profits en 2004) pour son exercice fiscal 2005. Celles-ci s'expliquent par des dépréciations d'actifs et des charges exceptionnelles résultant de la stratégie de recentrage mise en place en septembre dernier.

Au cours de ce premier trimestre, la société a en effet cédé trois de ses filiales non stratégiques, comme Debitek, spécialisée dans le paiement par cartes à pistes. « La restructuration a porté également sur une baisse de 12 % des effectifs permanents du groupe en 2005 », a indiqué Olivier Aldrin, le directeur financier.

Amedeo d'Angelo, le directeur général, prévoit « une croissance de chiffre d'affaires supérieure à 15 % pour 2006 ». Cette année permettra à la société de restaurer ses marges en améliorant notamment sa « supply chain ».

Pour ce faire, Ingenico va ouvrir deux nouveaux sites de plasturgie, au Brésil et en Roumanie afin d'être plus proche de ses marchés. Le seul site chinois grevait de façon dramatique les coûts à cause du transport. Pour la même raison de proximité, la société va également ouvrir deux centres d'assemblage en Roumanie et en Chine, en plus des sites brésilien et tchèque.

Jean-Pierre Vernay
0 Commentaire

Ingenico annonce 40 millions d'euros de pertes

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS