Ingenico a soumis une offre de rachat de Worldpay

LONDRES/PARIS (Reuters) - Ingenico a soumis une offre de rachat de Worldpay, a-t-on appris vendredi de deux sources proches du dossier, confirmant le vif intérêt suscité par le groupe britannique de services de paiement.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Ingenico a soumis une offre de rachat de Worldpay

Worldpay, contrôlé pour l'instant par les fonds de capital-investissement Advent et Bain, a annoncé son intention de s'introduire en Bourse à Londres à l'automne, ce qui pourrait le valoriser autour de six milliards de livres (8,2 milliards d'euros).

Mais le groupe, scindé de Royal Bank of Scotland en 2010, est parallèlement pris pour cible par d'autres investisseurs financiers, parmi lesquels CVC ou les fonds américains Blackstone et Hellman & Friedman, qui se sont associés sur ce dossier, et par plusieurs concurrents, comme l'allemand Wirecard.

A la Bourse de Paris, l'action Ingenico perdait 6,12% à 113,55 euros vers 13h35 après les informations sur Worldpay, rapportées initialement par Sky News. Au cours de clôture de jeudi, le groupe français affichait une capitalisation boursière de 7,42 milliards d'euros, selon les données Thomson Reuters.

Worldpay, Advent, Bain et Ingenico ont refusé de commenter ces informations.

(Freya Berry à Londres, avec Leigh Thomas et Cyril Altmeyer à Paris; Marc Angrand pour le service français)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS