Informatique : s'attaque au facilities management pour les PME

Soleri-Cigel et Cisi défrichent le marché de la sous-traitance de l'informatique des PME, estimé à 400 millions de francs en 1997.

Partager

Informatique

s'attaque au facilities management pour les PME

Soleri-Cigel et Cisi défrichent le marché de la sous-traitance de l'informatique des PME, estimé à 400 millions de francs en 1997.

Le groupement d'intérêt économique créé par Soleri-Cigel et Cisi s'attaque au créneau encore inexploité de la sous-traitance de l'informatique des entreprises de taille moyenne. Baptisé FM400, ce GIE se caractérise par une double spécificité: d'une part, une spécialisation sur les plates-formes IBM AS/400 et RS/6000 et, d'autre part, le traitement d'applications de gestion et de suivi de production. Paul Vauthey, directeur général de Soleri-Cigel, justifie ces choix par la conviction que le facilities management "va s'étendre en direction du monde industriel et des PME après avoir pris de l'ampleur dans les grands comptes et les services".

Une réduction des coûts de l'ordre de 15% à 20%

Une étude commandée au cabinet Pierre Audoin Conseil a en effet montré aux deux sociétés de services informatiques que cette niche de marché, dont elles comptent prendre 25%, devrait atteindre quelque 400millions de francs par an d'ici à 1996-1997. Les premiers contacts commerciaux semblent confirmer les conclusions de l'étude de marché. Bon nombre de directions générales de grosses PME paraissent susceptibles de recourir au facilities management pour contenir des budgets informatiques difficiles à maîtriser et limiter une influence souvent trop importante des informaticiens par rapport aux prestations qu'ils fournissent. Pour une entreprise de quelques centaines de personnes, FM 400 avance l'argument d'une réduction des coûts informatiques de l'ordre de 15% à 20% générée par la sous-traitance.



USINE NOUVELLE - N°2449 -

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS