Informatique : Gateway pourrait quitter l'Europe

Partager

Le fabricant de micro-ordinateurs annonce qu'il va supprimer environ 25% de ses effectifs dans le monde entier, soit environ 6.400 personnes. Il va arrêter immédiatement ses activités dans plusieurs pays asiatiques (Malaisie, Singapour, Japon), en Australie et en Nouvelle-Zélande. Il envisage de se retirer du marché européen, pour lequel la décision sera prise dans les 30 jours qui viennent.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS