[Infographie] Les ingénieurs ne se contentent plus d'être salariés

De plus en plus d’ingénieurs ne sont pas (que) salariés, mais (aussi) chefs d’entreprise, auto-entrepreneurs, indépendants, montre l’enquête 2016 d’Ingénieurs et scientifiques de France (IESF). Gérard Duwat, président de l'Observatoire des ingénieurs d'IESF, explique pourquoi.

Partager
[Infographie] Les ingénieurs ne se contentent plus d'être salariés

L'Usine Nouvelle - L’enquête 2016 d’Ingénieurs et scientifiques de France (IESF) montre des ingénieurs de plus en plus tentés par des situations atypiques de travail. Comment expliquez-vous cela ?

Gérard Duwat - Le modèle classique du salariat évolue, pour les ingénieurs comme pour les autres. Ce n’est pas une révolution majeure, mais plusieurs indices de transformation vont dans le même sens. On compte 80 000 ingénieurs, soit 10% du total, en situation atypique de travail, contre moins de 30000 en 2009. La moitié d’entre eux sont chefs d’entreprise ou indépendants, l’autre moitié cumule une activité non-salariée (consultant, auto-entrepreneur…) avec une activité salariée ou une retraite. C’est une tendance de fond : la population des ingénieurs évolue vers une forme d’indépendance.

Jusqu'à créer leur propre entreprise ?

C’est une autre tendance : de plus en plus d’ingénieurs montrent une vocation entrepreneuriale. Un quart des moins de 30 ans estiment avoir été correctement formés à l’entrepreneuriat, contre 5% des 50-64 ans. Une évolution très importante ! Les écoles d’ingénieurs font du bon travail. Les jeunes sont 13% à envisager de créer une entreprise. Mais les anciens ne sont pas en reste : on retrouve ce même taux de 13% chez tous les moins de 50 ans. D’ailleurs, 18% des ingénieurs ont connu une expérience entrepreneuriale au cours de leur carrière (un quart des plus de 50 ans). Ils en sont extrêmement satisfaits, et conseillent cette expérience. 19000 ingénieurs sont auto-entrepreneurs, dont la moitié sont salariés et ont créé cette activité entrepreneuriale à côté de leur poste. Le désir d’entreprendre est là !

Les ingénieurs consultants sont également nombreux. Une autre forme d’indépendance ?

Attention : sur les 100 000 ingénieurs qui se déclarent consultants, 45% sont des salariés de sociétés de services, qui appellent "consultants" leurs ingénieurs. Un gros tiers travaille dans des cabinets de conseil, où ils apportent leur expertise. 20 000 seulement sont des consultants indépendants. Ils mettent au service des entreprises leur expertise acquise lors de leur activité salariée. Les retraités peuvent aussi choisir ce statut pour leur activité de complément – ou celui d’auto-entrepreneur.

Plus de 200 000 ingénieurs travaillent dans une société de services. Un effet de l’externalisation des tâches, de plus en plus fréquente, par les industriels ?

Le nombre d’ingénieurs dans les sociétés de services ne croît pas plus que celui des ingénieurs en général, de 4% environ par an. Il n’y a donc pas un afflux nouveau d’ingénieurs dans ces entreprises. Elles connaissent des flux migratoires importants car elles sont un point de passage pour les ingénieurs. Ils y entrent, y font un apprentissage, puis en sortent pour regagner des secteurs industriels plus classiques. D’ailleurs, un nombre important d’ingénieurs indiquent être passés, à un moment ou un autre de leur carrière, dans une société de services. La révolution numérique rend le monde des sociétés de services et celui des industriels, complémentaires. Les ingénieurs de l’industrie doivent restés concentrés sur leur cœur de métier et faire appel à des experts capables de leur apporter ces nouvelles compétences technologiques. Un ingénieur ne peut pas faire deux métiers à la fois.

Propos recueillis par Cécile Maillard

0 Commentaire

[Infographie] Les ingénieurs ne se contentent plus d'être salariés

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS