Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Infographie] La ponctualité du réseau ferré français en 9 chiffres

Sybille Aoudjhane , , ,

Publié le

La qualité des réseaux ferrés français est en baisse selon l'association des consommateurs UFC-Que choisir. L'association pointe du doigt le manque de ponctualité alors que les élections des Conseils Régionaux ont eu lieu il y a deux ans. 

[Infographie] La ponctualité du réseau ferré français en 9 chiffres
Image d'illustration.
© Flickr/Paul Evans

TER et RER en retard... c’est le quotidien de nombreux français. L’UFC-Que choisir vient de publier une enquête mettant en avant, chiffres à l'appui, le manque de ponctualité du réseau SNCF et RATP. Deux ans après l’élection des nouveaux Conseils Régionaux, la ponctualité s’est dégradée constate-elle."L’Association appelle les présidents de Régions à augmenter les pénalités infligées à la SNCF en cas de qualité dégradée, et surtout à généraliser sans tarder une indemnisation automatique des abonnés en cas de retards répétés", indique le communiqué de l’association pour les consommateurs. Pour eux, les TER sont les "grands oubliés du dédommagement".

Les calculs ont été réalisés par l’UFC-Que choisir. Ils reposent sur des données récoltées entre novembre 2016 et octobre 2017, à partir des chiffres de la SNCF, de l’Autorité de la qualité de service dans les transports (AQST) et de l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer). Enfin, une étude a été publiée par la commission européenne "Study on Prices and Quality of Rail Passenger Services" en avril 2016. Elle effectue le classement des pays européens en termes de ponctualité notamment.

L’association UFC est particulièrement indignée par le recul du nombre de voyageurs dans les trains chaque année depuis 2011, qui serait la conséquence des tares du réseau ferré français. En baisse de 0,5%, l’UFC-Que choisir souligne "une contradiction avec les enjeux énergétiques", appelle à une "hausse des pénalités dues par la SNCF en cas de qualité dégradée" et "demande au gouvernement d’accélérer les expérimentations d’ouverture à la concurrence des conventions TER".

 

Loading...

Loading...

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle