Inever met des lingettes sous stick-pack

Le constructeur espagnol passe à la trappe le traditionnel sachet à quatre soudures pour proposer un conditionnement plus esthétique et fonctionnel. Pour ce faire il recourt à des lingettes comprimées, ayant la taille et l'aspect d'un gros cachet d'aspirine...
Partager

Rien de plus pratique qu'une lingette humidifiée pour se rincer les doigts au restaurant, se rafraichir le visage sur un siège d'un avion ou nettoyer les fesses de bébé sur une aire d'autoroute. Question conditionnement, par contre, rien de vraiment nouveau depuis des lustres : toujours le même sachet à quatre soudures pour les présentations individuelles. Inever, une jeune entreprise espagnole spécialisée dans les machines d'ensachage, redynamise ce marché en proposant un emballage plus esthétique et fonctionnel : un stick-pack, le même qui sert d'habitude à conditionner du sucre en poudre ou du café lyophilisé. Pas facile pourtant d'insérer une lingette en coton des dimensions d'une feuille A4 dans un sachet long et étroit. Afin de réussir ce défi, le constructeur espagnol recourt à une solution « toute prête », développée par une entreprise chinoise.

Métamorphose

Ni pliées, ni enroulées, les lingettes sont en fait comprimées à l'intérieur d'un cylindre de la taille d'un gros cachet d'aspirine. Il suffira de quelques gouttes d'eau pour que cette capsule - comme sous l'effet d'une magie - gonfle avant de se transformer en lingette. C'est ce consommable que Inever utilise sur sa machine. Lorsque les capsules sont introduites dans le sachet, une doseuse rajoute un liquide - du parfum, une solution alcoolisée ou une crème pour le soin de la peau, en fonction de l'application souhaitée - de manière à déclencher la réaction qui transforme la capsule en lingette. La métamorphose a lieu directement dans le sachet, une fois que celui-ci est scellé. A l'exception du dispositif de chargement des consommables - un bol vibrant pour les capsules et une doseuse pour les liquides - le fonctionnement de la machine ne diffère pas de celui des autres ensacheuses stick-pack form fill seal (FFS). Question cadences, pas de problèmes : « Grâce à leur structure extrêmement compacte, les capsules peuvent être conditionnées sur toutes nos machines, même les plus rapides », explique José Pastrana, jeune Pdg de l'entreprise catalane qui réalise 3 millions d'euros de chiffre d'affaires avec 14 personnes. Inever revendique les machines stick-pack les plus performantes avec des cadences qui peuvent atteindre 2000 pièces à la minute. C'est le cas notamment pour sa MP-XL qui peut travailler sur 38 pistes. Et qui, en plus, est capable de conditionner le produit en atmosphère contrôlée pour répondre aux demandes des laboratoires pharmaceutiques. Les laboratoires, mais aussi les grandes marques de la cosmétique et du secteur hygiène et leurs sous-traitants sont justement dans le collimateur de l'entreprise. Inever aura l'occasion de leur montrer son savoir faire à Emballage, à Villepinte du 17 au 21 novembre prochain, où il expose sur le stand du français ALL 1 Pack.

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS