Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Industry Story] Médecin sans frontières - Quand une mine de zinc redessine l'Europe

Guillaume Dessaix ,

Publié le

[Industry Story] Médecin sans frontières - Quand une mine de zinc redessine l'Europe
Mine de rien, le triangle d’or regorge de zinc.

D’abord médecin de famille, Wilhelm Molly devient le docteur en chef de la compagnie minière Vieille Montagne. Cet amateur de philatélie et défenseur de l’espéranto est populaire pour avoir éteint une épidémie de choléra. En 1885, lui viennent des rêves de grandeur pour Moresnet, un petit territoire à la position délicate sur la carte de l’Europe.

Napoléon est défait. Le Congrès de Vienne de 1815 dessine les nouvelles frontières d’un Vieux Continent épuisé et voit deux pays s’y disputer la municipalité de Moresnet et son petit trésor souterrain. La plus grande mine de zinc d’Europe. Les négociations sont rudes, mais une répartition est finalement trouvée. À l’ouest, la zone revient aux Pays-Bas, le sud et l’est à la Prusse. Entre, la terre tant convoitée prend la forme d’un triangle de 350 hectares. Et devient un territoire neutre, administré conjointement par deux commissaires royaux dépêchés par chaque nation. À son extrémité nord, la colline Vieille Montagne domine la vallée et les installations minières. En 1837, de nouveaux exploitants lancent la Société des mines et fonderies de la Vieille-Montagne. Entre-temps, la Belgique acquiert son indépendance et récupère de facto les droits sur la zone ouest. En vingt ans, la population passe de 500 à plus de 2 500 habitants. L’entreprise tire bénéfice de cette situation, ne payant pas de droits de douane sur les importations. Les ouvriers aussi. Apatrides, ils ne sont soumis à aucun service militaire. Leurs impôts y sont moins élevés que dans les pays voisins et ils profitent d’une kyrielle d’avantages : caisses d’épargne, de secours et de prévoyance offrent soins médicaux, pensions, indemnités chômage, taux immobiliers réduits...

Après 1,15 million de tonnes de minéraux de zinc extraits, la mine s’épuise en 1885. Et avec elle la nécessité de conserver un territoire neutre. Devenu adjoint au maire, Molly entend bien faire de Moresnet Neutre une micronation, avec son propre service postal et sa langue officielle, l’espéranto. Projet vite anéanti par les autorités belges et allemandes. Les tensions reprennent sur la souveraineté du triangle d’or, que seules les deux guerres mondiales départageront à maintes reprises. Finalement, Vieille Montagne se fondera dans la Belgique victorieuse. L’union faisant la force.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle