International

[Industry Story] La promesse de l’aube – Napoléon va-t-il passer à côté du bateau à vapeur ?

Guillaume Dessaix , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

[Industry Story] La promesse de l’aube – Napoléon va-t-il passer à côté du bateau à vapeur ?
Napoléon Bonaparte laissera-t-il passer cette nouvelle invention?

Le soleil est encore haut en cette fin d’après-midi du 9 août 1803 et ne refroidit pas les Parisiens qui se pressent le long de la Seine. Au pied de la colline de Chaillot, l’embarcation de Robert Fulton vrombit. L’ingénieur américain a mis au point un bateau propulsé par la vapeur. Une révolution. Aux premières loges la presse, les membres de l’Institut de France. Et le Premier consul Napoléon Bonaparte... Entre ses mains, la promesse d’un système de navigation inédit pour la France. Saura-t-il saisir cette occasion unique ?

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte