Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Industries de fiction : les Simpson, l'Amérique sur canapé

Aurélie M'Bida , ,

Publié le

Série d'été Du 3 au 7 août, pour cette nouvelle série de l’été, la rédaction enfile ses lunettes 3D pour visionner des dizaines et des dizaines de films, séries ou autres dessins animés, à la recherche de marques, fabriques et produits forts voisins de marques qui existent réellement. Des fausses marques de voitures aux fausses usines, quelles sont les entreprises qui ont inspiré les auteurs ? Le meilleur de l’industrie en fiction, et les notes de crédibilité attribuées par L’Usine Nouvelle. Aujourd’hui : cap sur Springfield avec Les Simpson.  

Les entreprises citées

Les Simpson ? Ses personnages cocasses, sa famille éponyme à la couleur de peau jaune moutarde, Homer, le père charismatique mangeur de donuts compulsif, Marge, la mère aux cheveux bleus et à la voix éraillée, leurs trois enfants, et toute une ville imaginaire, Springfield, dont les scénaristes se sont amusés à opérer un savant mélange de réel et de fiction.

A Springfield, il y a une marque emblématique de bière, la ‘’Duff ‘’ (qui signifie sans valeur en anglais) dont le côté fictif s’est aujourd’hui fait rattraper par la réalité.

Cette bière est produite dans l’usine Duff – on peut même construire le bâtiment moyennant quelques piécettes dans le jeu à succès d’EA Games ‘’Springfield’’ (‘’Tapped out’’ en version originale) fortement inspiré du principe du jeu vidéo ‘’Les Sims’’.

La série étant si populaire et la bière si réaliste qu’aujourd’hui on peut l’acheter en supermarché, malgré l’opposition de Matt Groening, le créateur de la série. Résultat : le logo de la marque est depuis 2006, flouté dans le dessin animé, pour empêcher sa publicité... Quand la fiction rejoint la réalité ! 

Totalement à l’inverse : le cas de la centrale nucléaire de Springfield. Tenue par le cupide et diabolique Montgomery Burns.  Et là, les Simpson s’éloignent complètement du caractère plausible dans leur imitation... Car son directeur de la sécurité n’est autre qu’Homer Simpson, quelle erreur ! Au menu, explosions à répétition, siestes éhontées dans la salle de contrôle, café renversé sur les capteurs électroniques ou encore quelques débrayages intempestifs. En clair, la centrale nucléaire des Simpson, et plus spécifiquement sa gestion, on n’y croit pas vraiment.

La note peut toutefois remonter, grâce aux nombreux détournements de marques de la série. On pensera notamment à l’épisode présentant une parodie de l’univers Apple. Si tu n’as pas le dernier MyPhone, MyPad, ou MyPod, tu n’as rien compris. Non seulement on sourit, mais en plus on y croit à la marque Mapple. Un bon point.

 Crédibilité industrielle des Simpson : 6/10

Pour les plus grands passionnés du show américain, il est vrai que nous pourrions nous adonner au même exercice avec les cigarettes Laramie affectionnées par les sœurs aux cheveux bleus de Marge Simpson, dont l’emballage ressemble étrangement à une célèbre marque rouge et blanche. Et, en pagaille, le Buzz Cola, les produits dérivés Krusty le clown, les supérettes Kwik-E-Mart...

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle