Industrie : une reprise de la demande selon Markit

Selon l’indice PMI de Markit/CDAF, l’activité globale en France reste soutenue en ce début d’année. La demande s’étoffe, mais l’emploi recule encore.

Partager

Pour l’institut Markit, l’industrie manufacturière française enregistre une expansion de son activité supérieure à celle des services. L’indice de l’industrie manufacturière se maintient à son niveau de décembre à 54,7 points, tout comme l’indice flash de la production manufacturière à 60 points. En revanche l’indice de l’activité des services se replie à 57 points (58,7 en décembre), plombant d’un point l’activité globale à 58,1 points en janvier contre 59,2 en décembre : son plus bas depuis 4 mois.

L’expansion de l’activité globale s’explique par une augmentation du volume des affaires en janvier.Selon les données de l’enquête de Markit/CDAF la « croissance du volume des affaires résulte en partie des remises de prix accordées par les entreprises ». Des prix facturés qui effectivement reculent pour le 15ème mois consécutif du fait de la pression concurrentielle. Sur le front de l’emploi, on constate un recul « pour le vingtième mois consécutif, le taux de suppression de postes affichant toutefois son plus bas niveau depuis septembre 2008. » Pour Jack Kennedy, Economiste à Markit,: « D’après les données Flash PMI de janvier, la reprise de l’activité économique française amorcée en fin d’année 2009 se poursuit en début d’année 2010. Soutenue par un environnement plus favorable à la demande, l’activité globale du secteur privé augmente à un rythme soutenu. Résultat encourageant pour le marché de l’emploi, la dernière enquête fournit de nouveaux signes de stabilisation prochaine du niveau des effectifs. Toutefois, les marges des entreprises se resserrent, l’inflation des prix des achats s’accélérant tandis que les prix facturés se replient. »

Fabrice Frossard

%%HORSTEXTE:%%

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS