Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Industrie, politique et espionnage : le nouveau roman de Marc Dugain

Publié le

Dans "l’Emprise", paru aux éditions Gallimard, Marc Dugain se livre à un torpillage en règle du monde politique dans sa collusion avec ses grandes entreprises industrielles. Un thriller, dont on voit aisément la série qu’on pourrait en tirer, mais aussi un essai au vitriol sur les structures politiques à bout de souffle de notre pays.

Industrie, politique et espionnage : le nouveau roman de Marc Dugain

Les entreprises citées

Côté politique, il y a Philippe Launay, leader présidentiable d’un grand parti du centre. Il tente d’éviter des primaires mais a oublié toutes convictions, mû qu’il est par son seul désir d’accéder au pouvoir. Son ennemi, forcément dans son propre camp, c’est Lubiak. Il se résout difficilement à laisser passer son tour pour accéder aussi à la fonction suprême et est prêt à tous les coups bas.

Côté industrie, il y a Blandine Habber, grande patronne, virée d’un groupe nucléaire nommé "Arlena" et en quête de revanche. Anne Lauvergeon n’est pas bien loin. Son grand rival c’est Volone, son successeur à la tête de la firme et ancien patron du groupe "Futur environnement" qui arrosait largement les campagnes locales et nationales des élus. Toute ressemblance avec Henri Proglio est bien entendu fortuite. Au milieu, il y a le corse, Corti, chef de la DCRI qui tire les ficelles, averti qu’il est de tous les petits secrets douteux de chacun. Il est le personnage pérenne et antipathique qui survit à toutes les alternances politiques mais en quelque sorte l’ultime patriote de cette histoire alors que Volone, l’industriel,  n’hésite pas à brader aux Chinois l’excellence française via des transferts technologiques qui lui assure de gros contrats. Le thriller met également en scène un syndicaliste, une jeune enquêtrice de la DCRI et son fils autiste, un officier sous-marinier français amateur de kitesurf…

"L’emprise", c’est l’histoire d’un petit monde où tout le monde se tient mais où chacun est impuissant à influer le cours du monde. Marc Dugain, dans ce thriller d’espionnage - qui est aussi un essai - constate surtout l’épuisement d’un système politique français qui, à bout de souffle, ne résout ni n’explique au peuple les défis de son modèle économique et social. En quelques phrases, l’un des personnages du roman brosse ainsi une analyse de la mondialisation que l’on ne résiste pas au plaisir de retranscrire :

"Les nations développées continuaient de se procurer des matières premières et de la main d’œuvre à bas prix. Le consommateur final y trouvait son compte même s’il rechignait à l’avouer. Les biens de consommation étaient à moitié prix de leur vraie valeur, celle qui résulterait d’un salaire juste. […] Chaque chose ayant son revers, ce qu’on gagnait au niveau des prix on le perdait en emploi et la cohorte des chômeurs était grossie par une immigration à laquelle on parvenait difficilement à offrir une qualification. Et pour maintenir une paix sociale rendue déjà très artificielle par un niveau de prix anormalement bas, on subventionnait les oubliés de la mondialisation en pompant largement dans la richesse des entreprises d’avenir, pendant que celles du passé, celles qui vivaient exclusivement du différentiel de coûts du travail, rechignaient à rapatrier leurs bénéfices dans leur pays d’origine, profitant allègrement de la mondialisation des capitaux et de la nature apatride de ces bénéfices. Et pendant ce temps, l’endettement enflait inexorablement …"

Ce type de dégagement ralentit peu le rythme haletant des péripéties de l’histoire, dont on voit aisément la traduction future dans une série télévisée. C’est la force et à la fois le point faible de ce roman écrit comme un synopsis. Il a l’écriture efficace mais un  peu paresseuse et les personnages se réduisent parfois à leurs archétypes.

Anne-Sophie Bellaiche

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle