Economie

Industrie : les projets de Chirac pour 2004

,

Publié le

En présentant aujourd'hui ses vœux aux responsables syndicaux, patronaux et associatifs, Jacques Chirac a annoncé une série de mesures pour le secteur industriel.

Le président de la République a ainsi indiqué qu'il avait demandé au gouvernement « un plan d'action volontaire contre la désindustrialisation » pour sauvegarder l'emploi en France.
Au niveau national, le gouvernement va mettre en place un dispositif d'alerte pour anticiper les difficultés des PME industrielles et présentera « une loi de sauvegarde des entreprises (...) pour éviter la spirale trop souvent fatale de la cessation de paiements et de la liquidation », a souligné Jacques Chirac.
Parallèlement, les entreprises vont être exonérées de taxe professionnelle sur leurs nouveaux investissements pendant 18 mois. Cette taxe sera ensuite remplacée par « un nouveau dispositif qui ne pénalise pas l'industrie ».
Aux niveaux européen et international, Jacques Chirac veut favoriser la naissance de champions industriels, « capables de s'imposer dans la compétition mondiale ». Le plan du gouvernement doit aussi permettre à l'Europe d'avoir une politique commerciale offensive et d'être plus volontariste dans la lutte contre la contrefaçon.
L'hôte de l'Elysée a également annoncé qu'une nouvelle loi d'orientation de la recherche sera adoptée avant la fin de cette année. « D'ici 2010, notre effort national de recherche, tout compris, devra être porté d'un peu plus de 2 à 3 % du PIB. C'est vital pour notre avenir », a-t-il expliqué.

Luc Mathieu

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte