Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Industrie 2014 s'ouvre sous de bons auspices

, , , ,

Publié le

Le salon de la mécanique s’est ouvert le 31 mars à Paris Nord Villepinte avec des signes encourageants pour ce début d’année 2014. Safran, invité d’honneur, prouve qu'industrie mécanique rime avec haute technologie et emploi.

Industrie 2014 s'ouvre sous de bons auspices

Comme à l’accoutumée, les deux premières heures d’Industrie 2014 se sont montrées fort calmes. Le temps de peaufiner les stands - on voyait le directeur marketing d’un éditeur de logiciel s’appliquer à nettoyer parfaitement l’écran d’une tablette - et d’arriver pour les nombreux visiteurs venus de province. Le temps aussi de prendre leurs marques sur une nouvelle disposition des stands. Mazak, la plus grosse surface de cette édition, se trouve ainsi dans le hall 4 et non plus dans le hall 5, à l’opposé de DMG Mori.

Le rendez-vous annuel des industries de la mécanique s’ouvre sur une note favorable. Selon le baromètre mensuel publié par la Fédération des industries mécaniques (FIM), la tendance est restée légèrement positive au mois de février, ce qui laisse augurer une progression de 1,5% du chiffre d’affaires par rapport à 2013. Et les chefs d’entreprises de la mécanique interrogés par la FIM considèrent que l’activité est sur une tendance haussière. Les exportations restent en dents de scie, avec d’importantes variations d’un mois sur l’autre et des disparités selon les pays. Très fortes hausses vers le Japon et la Russie (22,3% et 24,8%), progression vers le Royaume-Uni, l’Espagne et la Chine (entre 4,8% et 6,6%), baisse vers l’Italie (- 2,2%) et les Etats-Unis (- 4,8%). Une tendance confirmée par exposants qui, tout en restant prudents, observent un bon début d’année après un second semestre 2013 difficile.

De vraies Ferrari

Les visiteurs pourront quant à eux commencer par une belle mise en bouche en allant sur le stand de Safran,  invité d’honneur de cette édition. Le prototype du réacteur CFM Leap est impressionnant. Avec ses aubes et son carter en matériaux composites 3D réalisés sur des machines spéciales dont l’origine est un secret bien gardé, ce réacteur est plus léger. Safran et son partenaire partenaire américain Albany International ont inauguré leur usine commune de Rochester dans le New Hampshire, lundi 31 mars. Il y produiront justement les aubes ainsi que les carters de soufflante du motoriste français pour le nouveau moteur Leap.

Le français a également travaillé sur son efficacité et table sur une baisse de la consommation de l’ordre de 15%. En cours d’homologation, il volera en 2015 et équipera les premiers avions commerciaux en 2016.

Avec ce réacteur, c’est l’occasion pour Safran de montrer que mécanique rime avec haute technologie, métiers d’avenir et emploi. "Nous cherchons des jeunes aux niveaux bac pro, bac +2, bac +3, explique Claude Majeux, coordinateur investissement moyens industriels. Nous voulons susciter l’intérêt pour nos métiers, démontrer que préparer un bac pro n’est pas une situation d’échec, mais l’opportunité de travailler dans une industrie de haute technologie. Aujourd’hui, un technicien pilote jusqu’à trois machines dont la valeur dépasse le million d’euros. Ce sont de vraies Ferrari". Safran lance cette année 2 500 recrutements en France, dont un millier de techniciens.

Patrice Desmedt

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle