Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Industrialiser son innovation de rupture

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

L’entreprise nantaise Armor s’appuie sur son savoir-faire dans les rubans d’impression pour préparer son entrée sur le marché du photovoltaïque.

Industrialiser son innovation de rupture
Le laboratoire d’Armor travaille depuis 2010 sur le photovoltaïque organique. Avec un budget de 20 millions d’euros.
© D.R. ; Pascal Guittet

Pas d’innovation sans stratégie à long terme. C’est sur ce principe que l’équipe dirigeante d’Armor a décidé, en avril, de prendre le contrôle de l’entreprise. Le PDG du spécialiste des consommables pour l’impression (transfert thermique, jet d’encre et laser), Hubert de Boisredon, et six cadres dirigeants détiennent aujourd’hui 56 % du capital. Ils ont les mains libres pour poursuivre leur projet phare : le lancement industriel d’un film souple photovoltaïque. Une diversification importante pour l’entreprise nantaise qui réalise les deux tiers de son chiffre d’affaires (217 millions d’euros) dans les rubans de transfert thermique, destinés à l’impression sur supports souples des codes-barres, numéros de lots, dates de péremption… Un produit qui est également une innovation de rupture : les cellules solaires, déposées sur un film plastique, ne sont plus constituées de silicium, mais d’un polymère organique.

Un sacré défi, car le photovoltaïque organique (OPV), étudié[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Usine Nouvelle N°3385-3386

Vous lisez un article de l’usine nouvelle N°3385-3386

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2014 de L’Usine Nouvelle

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle