Inauguration d’un nouveau four de fusion pour les Cristalleries de Saint-Louis

Les Cristalleries de Saint-Louis ont inauguré le 27 novembre un four à coulée continue sur leur site de Saint-Louis-Lès-Bitche (Moselle). Un investissement qui porte à 8 millions d’euros la somme injectée en deux ans dans cette maison, propriété du groupe Hermès.

Partager

Inauguration d’un nouveau four de fusion pour les Cristalleries de Saint-Louis
Inauguration d'un four à coulée continue sur le site des Cristalleries de Saint-Louis à Saint-Louis-Lès-Bitche (Moselle)

L’inauguration du nouveau four de fusion de la Compagnie des Cristalleries de Saint-Louis le 27 novembre à Saint-Louis-Lès-Bitche (Moselle) n’a pas été marquée par l’habituelle découpe d’un ruban tricolore. C’est le prêtre de la paroisse qui, conformément à une tradition ancestrale, a béni les entrées du four. Le groupe Hermès, propriétaire de cette maison qui a célébré cette année ses 430 ans, a investi 5 millions d’euros dans cet équipement.

Le four à bassin va produire en coulée continue 2 000 tonnes de cristal clair par an à partir d’un mélange de sable fin extra-blanc de potasse et de minium plomb. Sa construction a nécessité environ un an de chantier. Elle a notamment impliqué l’extension de 500 m² de la halle principale, afin de rapprocher le nouveau four du four à pots permettant d’obtenir des cristaux de couleur par addition d’oxydes métalliques. En effet, de nombreuses pièces impliqueraient désormais d’associer cristal clair et cristal de couleur. Au total, 8 millions d’euros auront été investis en l’espace de deux ans dans le renouvellement des deux principaux outils industriels de la manufacture.

160 verriers et tailleurs

Les pièces des Cristalleries de Saint-Louis sont distribuées à travers trois boutiques en propre à Paris, Hong-Kong et Miami et un réseau de 375 points de vente dans le monde. La maison qui ne communique pas son chiffre d’affaires réalise 80 % de son activité à l’export et emploient 256 personnes dont 160 artisans verriers et tailleurs. Renommée pour les arts de la table, la cristallerie reprise en 1995 par le groupe Hermès, a orienté ces dernières années son développement vers les univers de la lumière et de la décoration. La cristallerie envisage de conserver l’ancien four à bassin, désormais éteint, afin d’organiser des parcours de visite.

Philippe Bohlinger

Philippe Bohlinger

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS