Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Inauguration d’un nouveau four de fusion pour les Cristalleries de Saint-Louis

, , ,

Publié le

Les Cristalleries de Saint-Louis ont inauguré le 27 novembre un four à coulée continue sur leur site de Saint-Louis-Lès-Bitche (Moselle). Un investissement qui porte à 8 millions d’euros la somme injectée en deux ans dans cette maison, propriété du groupe Hermès.

Inauguration d’un nouveau four de fusion pour les Cristalleries de Saint-Louis
Inauguration d'un four à coulée continue sur le site des Cristalleries de Saint-Louis à Saint-Louis-Lès-Bitche (Moselle)
© Cristalleries de Saint-Louis

L’inauguration du nouveau four de fusion de la Compagnie des Cristalleries de Saint-Louis le 27 novembre à Saint-Louis-Lès-Bitche (Moselle) n’a pas été marquée par l’habituelle découpe d’un ruban tricolore. C’est le prêtre de la paroisse qui, conformément à une tradition ancestrale, a béni les entrées du four. Le groupe Hermès, propriétaire de cette maison qui a célébré cette année ses 430 ans, a investi 5 millions d’euros dans cet équipement.

Le four à bassin va produire en coulée continue 2 000 tonnes de cristal clair par an à partir d’un mélange de sable fin extra-blanc de potasse et de minium plomb. Sa construction a nécessité environ un an de chantier. Elle a notamment impliqué l’extension de 500 m² de la halle principale, afin de rapprocher le nouveau four du four à pots permettant d’obtenir des cristaux de couleur par addition d’oxydes métalliques. En effet, de nombreuses pièces impliqueraient désormais d’associer cristal clair et cristal de couleur. Au total, 8 millions d’euros auront été investis en l’espace de deux ans dans le renouvellement des deux principaux outils industriels de la manufacture.

160 verriers et tailleurs

Les pièces des Cristalleries de Saint-Louis sont distribuées à travers trois boutiques en propre à Paris, Hong-Kong et Miami et un réseau de 375 points de vente dans le monde. La maison qui ne communique pas son chiffre d’affaires réalise 80 % de son activité à l’export et emploient 256 personnes dont 160 artisans verriers et tailleurs. Renommée pour les arts de la table, la cristallerie reprise en 1995 par le groupe Hermès, a orienté ces dernières années son développement vers les univers de la lumière et de la décoration. La cristallerie envisage de conserver l’ancien four à bassin, désormais éteint, afin d’organiser des parcours de visite.

Philippe Bohlinger

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus