Inauguration d’un nouveau four de fusion pour les Cristalleries de Saint-Louis

Les Cristalleries de Saint-Louis ont inauguré le 27 novembre un four à coulée continue sur leur site de Saint-Louis-Lès-Bitche (Moselle). Un investissement qui porte à 8 millions d’euros la somme injectée en deux ans dans cette maison, propriété du groupe Hermès.

Partager
Inauguration d’un nouveau four de fusion pour les Cristalleries de Saint-Louis
Inauguration d'un four à coulée continue sur le site des Cristalleries de Saint-Louis à Saint-Louis-Lès-Bitche (Moselle)

L’inauguration du nouveau four de fusion de la Compagnie des Cristalleries de Saint-Louis le 27 novembre à Saint-Louis-Lès-Bitche (Moselle) n’a pas été marquée par l’habituelle découpe d’un ruban tricolore. C’est le prêtre de la paroisse qui, conformément à une tradition ancestrale, a béni les entrées du four. Le groupe Hermès, propriétaire de cette maison qui a célébré cette année ses 430 ans, a investi 5 millions d’euros dans cet équipement.

Le four à bassin va produire en coulée continue 2 000 tonnes de cristal clair par an à partir d’un mélange de sable fin extra-blanc de potasse et de minium plomb. Sa construction a nécessité environ un an de chantier. Elle a notamment impliqué l’extension de 500 m² de la halle principale, afin de rapprocher le nouveau four du four à pots permettant d’obtenir des cristaux de couleur par addition d’oxydes métalliques. En effet, de nombreuses pièces impliqueraient désormais d’associer cristal clair et cristal de couleur. Au total, 8 millions d’euros auront été investis en l’espace de deux ans dans le renouvellement des deux principaux outils industriels de la manufacture.

160 verriers et tailleurs

Les pièces des Cristalleries de Saint-Louis sont distribuées à travers trois boutiques en propre à Paris, Hong-Kong et Miami et un réseau de 375 points de vente dans le monde. La maison qui ne communique pas son chiffre d’affaires réalise 80 % de son activité à l’export et emploient 256 personnes dont 160 artisans verriers et tailleurs. Renommée pour les arts de la table, la cristallerie reprise en 1995 par le groupe Hermès, a orienté ces dernières années son développement vers les univers de la lumière et de la décoration. La cristallerie envisage de conserver l’ancien four à bassin, désormais éteint, afin d’organiser des parcours de visite.

Philippe Bohlinger

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

COMPAGNIE DES CRISTALLERIES DE SAINT LOUIS

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

90 - BELFORT

Réfection des halls 19 rue Lumière

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS