Imperial Brands révise sa politique de dividende, le titre monte

(Reuters) - Imperial Brands abandonnera l'an prochain son objectif d'une croissance de 10% de son dividende pour se concentrer sur le développement de son portefeuille de cigarettes électroniques et envisage des rachats d'actions jusqu'à 200 millions de livres (223 millions d'euros).
Partager
Imperial Brands révise sa politique de dividende, le titre monte
Imperial Brands abandonnera l'an prochain son objectif d'une croissance de 10% de son dividende pour se concentrer sur le développement de son portefeuille de cigarettes électroniques et envisage des rachats d'actions jusqu'à 200 millions de livres (223 millions d'euros). /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

L'action du groupe britannique de tabac, qui perdait jusqu'ici plus de 17% depuis le début de l'année, progresse de près de 3% lundi matin à la Bourse de Londres après ces annonces, en tête des hausses de l'indice FTSE 100.

Le fabricant des Davidoff et des Gauloises tente de capter une part plus importante du marché de la cigarette électronique dominé par Juul, dont l'américain Altria est actionnaire depuis la fin 2018. Imperial Brands augmentera ses distributions de dividendes chaque année mais via une politique plus progressive qui lui permettra d'investir pour se développer dans le vapotage par croissance organique et rachats d'actifs tout en réduisant sa dette.

Il estime que ses produits de vapotage feront partie de ses principales sources de revenus et augmenteront son bénéfice l'an prochain.

"Tout cela a du sens, un rendement de dividende à deux chiffres c'est plus que ce dont tout investisseur a besoin ou peut raisonnablement attendre dans le contexte actuel, et distribuer plus d'argent aux actionnaires n'a pas permis de rendre l'action plus attractive", ont commenté dans une note les analystes de Hargreaves Lansdown.

Le groupe a également déclaré que son projet de vendre ses actifs dans les cigares haut de gamme d'ici à mai 2020 était en bonne voie et qu'il visait un ratio dette nette/résultat net de 2 à 2,5 fois.

(Siddharth Cavale, Tanishaa Nadkar et Noor Zainab Hussain à Bangalore, Dominique Rodriguez pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS