Imbroglio autour du financement d’Heuliez

« L’argent promis tarde à venir » dans le dossier Heuliez, selon les Echos.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Imbroglio autour du financement d’Heuliez

Selon le Fonds stratégique d’investissement (FSI), le groupe Bernard Krief Consulting (BKC), repreneur de certaines activités de l’équipementier automobile, n’aurait pas encore versé sa part. « Le tribunal de commerce de Niort avait accepté en juillet l’idée du montage financier d’Heuliez avec un partenaire émirati. Le financement devait être bouclé en juillet, puis a été reporté en août, puis en octobre. Finalement, aujourd’hui il n’y a encore rien », explique le FSI.

Un retard qui inquiète le FSI qui a diligenté un audit général pour connaître la situation exacte de l’entreprise et pouvoir alors décider ou non de verser les quelque dix millions d’euros promis lors de la reprise de l’équipementier en juillet. « L’audit ne porte pas que sur l’aspect financier de l’affaire, mais aussi sur les perspectives industrielles et commerciales d’Heuliez. Des points essentiels pour le FSI dès le début dans ce dossier », assure le fonds.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Pour l’heure, la direction avait annoncé le 19 novembre que son partenaire, la compagnie émirati Midex Airlines, voulait prendre 40% du capital d’Heuliez et aurait ainsi versé 100 millions d’euros. Reste que selon un représentant du personnel, « cet argent n’est pas entièrement destiné à Heuliez, et pas un centime n’a encore atterri sur le compte du groupe ». Pour le président de BKC, Louis Petiet, « ces questions récurrentes n'ont pas de sens », précisant que le groupe aurait déjà reçu 88 des 111 millions qu'il doit toucher dans le cadre de son plan de reprise.

Le 6 novembre dernier, les syndicats et la direction avaient évoqué le versement de 6,6 millions d'euros venus des Emirats arabes unis. Autant d'informations qui demandent d'être clarifiées, selon le FSI. Peut-être que l'assemblée générale d'Heuliez prévue le 9 décembre répondra à certaines interrogations du FSI.

%%HORSTEXTE:%%

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS