L'Usine Aéro

Ils ont fait l'industrie en 2014 : Jean-Yves Le Gall et sa victoire pour Ariane 6

, ,

Publié le

L'année 2014 a été riche en rebondissements pour l'industrie. Ils ont déclaré leur flamme aux entreprises, ils ont pris les commandes d'une grande entreprise, ils ont décroché d'importants contrats... Qui sont ces personnalités qui ont fait l'industrie en 2014 ? L'Usine Nouvelle leur dédie une série. Retour aujourd'hui sur l’année de Jean-Yves Le Gall, le président du Centre national d’études spatiales (Cnes) qui s’est battu aux côtés de la secrétaire d’Etat Geneviève Fioraso pour que l’Europe adopte un nouveau lanceur spatial… et Ariane 6 est née.

Ils ont fait l'industrie en 2014 : Jean-Yves Le Gall et sa victoire pour Ariane 6 © CNES - Emmanuel Grimault

2014 devait être l’année d’Ariane 6. Et ce fut le cas. Le 2 décembre, au Luxembourg, les ministres en charge de l'espace des Etats membres de l'Agence spatiale européenne (ESA) ont doté l'Europe d'un nouveau lanceur : Ariane 6. Pour la France, c’est Geneviève Fioraso, secrétaire d’Etat à la Recherche, qui était à la table des négocations.

 

Reportage : Le jour où Ariane 6 a décollé, comme si vous y étiez

 

En 2012, à Naples, les ministres n’avaient pas réussis à se décider entre un tout nouveau lanceur (Ariane 6) et une version intermédiaire (Ariane 5ME), défendue par l’Allemagne. Arrivé juste après (le 3 avril 2013) à la tête du Centre national d’études spatiales français (Cnes), Jean-Yves Le Gall s’est très vite emparé du dossier. Un dossier que personne ne connaissait mieux que lui : pour prendre ce poste, l’ingénieur de 54 ans quittait celui de PDG d’Arianespace (entreprise en charge des lancements d'Ariane 5) qu’il occupait depuis 2007.

La menace SpaceX

Il était donc aux premières loges pour constater l’impressionnante montée en puissance de l’Américain SpaceX, dont les prestations bon marché menacent l’hégémonie européenne sur le marché des lancements spatiaux. A alors débuté un long travail de lobbying, pour convaincre les pays membres que l’Europe devait se doter d’une fusée low-cost de toute urgence. L'Europe spatiale doit "faire Ariane 6 ou disparaître", nous confiait-il dans un entretien.

 

Notre dossier : Ariane 6, la fusée qui doit relancer l'Europe du spatial face aux Américains

 

La partie n’a pas été facile, l’Allemagne, craignant que ses industriels soient moins impliqués sur Ariane 6 que sur Ariane 5 ou Ariane 5 ME, a réaffirmé son soutien à cette version intermédiaire jusqu’en septembre. Mais, pour des raisons budgétaires, il était impossible d’imaginer mener les deux projets de front : une concentration des investissements sur Ariane 6 uniquement permettrait une disponibilité du nouveau lanceur dès 2020 ou alors le scénario Ariane 5 était retenu en prenant le risque de reporter Ariane 6 au-delà de 2025. Or, "la fusée américaine SpaceX a réussi 8 lancements ces douze derniers mois, on doit aller très vite si on veut contrer cette concurrence", indiquait-on côté français. Et Ariane 6 est "deux fois moins cher qu’Ariane 5", soutenait Jean-Yves Le Gall.

Premier lancement en 2020

Avec ces arguments, et des contreparties industrielles, Geneviève Fioraso a fini par convaincre ses homologues allemands et a embarqué les italiens dans le projet. Ariane 6 est officiellement lancée le 2 décembre à Luxembourg lors de la réunion ministérielle de l’Agence spatiale européenne (ESA). Les Etats membres décident d’investir 4 milliards d’euros sur 10 ans sur les lanceurs. La France y contribue à hauteur de 52%, l’Allemagne pour 22%. Le premier lancement de la nouvelle fusée européenne devrait avoir lieu en 2020 depuis le nouveau pas de tir qui va être construit pour elle à Kourou (Guyane). Nul doute que Jean-Yves Le Gall sera présent pour la regarder décoller et rejoindre l’espace.

Charles Foucault

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte