ILS INNOVENTINSYSUn scellé infalsifiable pour les containersInsys, une PMI du Havre, s'ouvre le marché des affréteurs de conteneurs avec un scellé infalsifiable, le JeF Seal, garanti par les assureurs à hauteur de 4 millions de francs.

Partager

ILS INNOVENT

INSYS

Un scellé infalsifiable pour les containers

Insys, une PMI du Havre, s'ouvre le marché des affréteurs de conteneurs avec un scellé infalsifiable, le JeF Seal, garanti par les assureurs à hauteur de 4 millions de francs.

Vol de matériel, trafic de drogue, voire transport d'immigrés clandestins, autant de problèmes graves auxquels sont confrontés de plus en plus fréquemment les affréteurs de conteneurs. Bien que scellés lors des transports internationaux, ceux-ci sont parfois ouverts et refermés par d'habiles faussaires sans que l'on puisse s'en apercevoir avant l'ouverture finale chez le destinataire. Résultat: impossible de porter plainte, puisqu'il n'y a pas de traces d'effraction. Dans le seul port du Havre, par exemple, les vols se chiffrent par millions de francs chaque année. Pour résoudre ce problème, la société Insys, une PMI du Havre, vient de mettre au point un scellé infalsifiable: le JeF Seal, qui vient de passer avec succès les tests du ZKI. Cet organisme est chargé des homologations des nouveaux dispositifs pour les douanes européennes. En France, le Service des douanes et l'Anvar ont soutenu le développement de ce produit. Parallèlement, la société Eurotunnel, côté français, vient de l'agréer pour la circulation de ses conteneurs via le tunnel. "Le but du scellé n'est pas d'empêcher l'effraction du conteneur, mais d'attester que celui-ci n'a pas été ouvert durant le transport", explique Jean Fortin, l'inventeur du système. Ancien responsable d'une entreprise de transport, il était depuis longtemps sensibilisé à ce problème. Beaucoup de scellés sont dits inviolables. Celui d'Insys est garanti par les assurances à hauteur de 4millions de francs. Une preuve de confiance, quand on connaît l'aversion des assureurs à prendre des risques!

Une conception originale

Son efficacité, le JeF Seal la doit en premier lieu à sa conception originale. Contrairement aux dispositifs métalliques traditionnels, produits mécaniquement très solides, le nouveau scellé est "relativement" fragile. En revanche, il est impossible de le maquiller après destruction. Le dispositif de Jean Fortin se compose d'un boîtier en plastique transparent emprisonnant l'extrémité d'un câble en acier. L'autre extrémité, munie d'un harpon en plastique, est enfichée de manière irréversible dans le boîtier après avoir été passée dans la poignée du conteneur. "Le choix d'un boîtier en plastique transparent offre plusieurs avantages: le numéro de série est gravé à l'intérieur de la coque plastique et donc inaccessible. Toute tentative d'arrachage du câble brise le plastique. De même, l'emploi de solvants ou de la chaleur laisse des traces indélébiles", affirme Jean Fortin. Et il est impossible de sectionner le câble sans laisser de traces visibles. Composé de plusieurs brins, il se déroule comme un ressort. Le JeF Seal peut également être personnalisé en teintant légèrement le plastique et en moulant le logo de l'entreprise lors de la fabrication. Celle-ci est sous-traitée par l'entreprise Pat Pharm, à Argentan (Orne), un spécialiste du moulage plastique. Le marché visé par Insys est considérable. Les experts estiment en effet qu'environ 12millions de conteneurs circulent dans le monde. D'autant plus que le JeF Seal peut équiper également les camions de transport international, qui doivent eux aussi être scellés.

Michel Vilnat



Echec à la grande délinquance

"En règle générale, les assurances prennent en charge les vols, à condition qu'il y ait des traces visibles d'effraction", affirme Robert Salmon, directeur général de la Siaci, un cabinet de courtage en assurances spécialisé dans les transports internationaux. "Le problème le plus grave est celui de la grande délinquance, lorsque le conteneur arrive vide chez le client avec un scellé intact. Dans cette optique, l'arrivée sur le marché d'un scellé qui ne peut être fracturé sans laisser de traces est une avancée intéressante, mais cela ne résout cependant pas tous les problèmes. Il arrive que des transporteurs indélicats ne mettent pas la marchandise dans le conteneur et le font fracturer pour laisser croire au vol."



Le point de vue d'un expert

Monique Viollet, spécialiste des problèmes douaniers chez Tefal

"Avec les scellés classiques en plomb, il est facile de fracturer un conteneur sans laisser de traces visibles de l'extérieur. Résultat: en cas de vol, les procédures sont longues et complexes, car les responsabilités sont difficiles à identifier. En revanche, le scellé Insys permet de réagir immédiatement. Ainsi, il y a une quinzaine de jours, un de nos conteneurs, équipé de ce scellé, a été fracturé sur une aire de repos. Aussitôt, le chauffeur s'en est rendu compte et il a prévenu la police. Ainsi, les assurances peuvent jouer très rapidement."

USINE NOUVELLE - N°2446 -

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS