Iliad chute en Bourse, inquiétudes sur le cash-flow opérationnel en France

par Hayat GAZZANE

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Iliad chute en Bourse, inquiétudes sur le cash-flow opérationnel en France
Xavier Niel, fondateur d'Iliad. Iliad, la maison-mère de l'opérateur de télécoms Free, chutait mardi de près de 10% à la Bourse de Paris, après avoir annoncé la suspension de son objectif 2021 de cash-flow opérationnel en France pour tenir compte de l'accélération programmée de son plan d'investissement dans la 5G. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Iliad, la maison-mère de l'opérateur de télécoms Free, chutait mardi de près de 10% à la Bourse de Paris, après avoir annoncé la suspension de son objectif 2021 de cash-flow opérationnel en France pour tenir compte de l'accélération programmée de son plan d'investissement dans la 5G.

A 11h38, l'action Iliad reculait de 9,5% à 137,5 euros, accusant de loin la plus forte baisse du SBF 120 et du Stoxx 600.

Iliad a indiqué mardi qu'il prévoyait de céder sa participation de 30% dans On Tower France avant la fin de l'année, dont il espère obtenir au moins 600 millions d'euros. Une partie du produit de cette cession sera dédiée à l'accélération des investissements pour le déploiement de la 5G en France, qu'Iliad présente comme "un facteur de croissance structurant".

"L’un des objectifs, à court terme, est d’adresser de nouveaux segments à forte valeur ajoutée sur le marché mobile", a expliqué Iliad, qui n'a pas chiffré l'augmentation prévue des investissements.

Le groupe détenait fin avril plus de 8.800 sites 5G techniquement opérationnels, soit le plus grand nombre (toutes fréquences confondues) en métropole, a-t-il affirmé.

Corollaire de cette décision, le groupe a suspendu son objectif de dégager cette année un cash-flow opérationnel pour la France d’environ 900 millions d’euros hors B2B.

Le nouvel objectif, attendu pour septembre, prendra en compte la hausse des investissements mais également, dans une moindre mesure, la sécurisation de stock de composants et d’équipements électroniques dans le contexte de pénurie mondiale, a indiqué Iliad.

"Ils ont décidé d'investir beaucoup plus que prévu dans la 5G, sans toutefois quantifier l'ampleur de cet investissement. La conséquence de cela est que nous avons une grande incertitude sur le cash-flow libre pour cette année", a commenté Stephane Beyazian, analyste chez Stifel.

EBITDAAL POSITIF ATTENDU EN ITALIE

En France, son principal marché, Iliad a annoncé un gain de 94.000 abonnés nets au premier trimestre dans le mobile, soit 13,4 millions d’abonnés à la fin mars.

Dans la fibre, Iliad a attiré 268.000 nouveaux abonnés sur les trois premiers mois de l'année, portant la base d’abonnés à 3,07 millions à fin mars.

Ces performances lui permettent d'afficher un chiffre d’affaires en hausse de 2,4% à 1,26 milliard au premier trimestre dans l'Hexagone.

En Italie, où l'opérateur télécoms s'est lancé en 2018, le chiffre d'affaires a progressé de 25,1% à 188 millions d’euros sur le premier trimestre avec 305.000 nouveaux abonnés mobiles à la fin mars. L'opérateur compte au total 7,54 millions d’abonnés dans ce pays, soit près de 10% de part de marché.

Fort de ce résultat, Iliad vise désormais un Ebitdaal positif en Italie au deuxième trimestre et sur l'ensemble de l'année.

L'INTÉGRATION DE PLAY "EN AVANCE"

La Pologne, où Iliad a fait son entrée en novembre 2020 avec le rachat de l'opérateur Play, a pour sa part généré, au cours de ce trimestre, un chiffre d’affaires de 398 millions d’euros, en hausse de 3,6% sur 12 mois avec une base d’abonnés actifs contrats quasi stable sur trois mois à 8,4 millions d’abonnés.

L'intégration de Play, en avance sur les prévisions, est un "succès", souligne Iliad, qui a positivement contribué au chiffre d'affaires de l'ensemble du groupe. Ce dernier a augmenté de 33,6% à 1,846 milliard d'euros au premier trimestre.

Pour la suite, Iliad se fixe comme objectif d'atteindre en France plus de 5 millions d'abonnés fibre en 2023 et plus de 80% de la base d’abonnés sur le forfait Free 4G/5G illimitée en 2024.

Sur le segment des entreprises, sur lequel le groupe s'est lancé en mars dernier, Iliad vise une part de marché d’environ 4% à 5% en 2024 et un chiffre d’affaires d’environ 400 millions à 500 millions d’euros à ce même horizon.

(Avec Sarah Morland, édité par Blandine Hénault)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    ILIAD
    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS