Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Île-de-France : Le pari de l’e-santé

, ,

Publié le

Dans le match pour attirer les acteurs de l’e-économie, qui l’oppose à sa puissante voisine londonienne, l’Île-de-France s’organise. Le projet de réaliser, pour 2016, le plus grand incubateur de start-up du numérique dans l’ancienne halle Freyssinet, à Paris, est bien lancé. La Région s’efforce aussi d’orienter le secteur vers des segments de marché mal exploités. C’est le cas de l’e-santé où les initiatives se croisent : au printemps s’est ouvert, toujours à Paris, le premier incubateur francilien dédié à ce domaine. Pour soutenir les 14 entreprises qui l’ont intégré, un dispositif original de partenariat impliquant 13 grands groupes a été mis en place. Parmi eux, l’AP-HP (hôpitaux de Paris), gestionnaire du plus grand réseau hospitalier européen (24 000 lits), « un partenaire qui ouvre les portes à l’expérimentation et à l’apport de nouvelles technologies dans les hôpitaux », selon Sophie Sirven, chef de projet à Paris Région Lab.

Cap Digital, le pôle de compétitivité de la transformation numérique, a quant à lui classé l’e-santé parmi ses marchés cibles. Il est associé à Systematic et Medicen, deux autres pôles franciliens, dans la relance d’un outil spécifique de coopération. Objectif ? Exploiter la complémentarité des adhérents pour l’émergence de projets transversaux.

Olfeo filtre l’usage d’internet

Cet éditeur parisien de logiciels de sécurité aide les entreprises à réguler, contrôler, optimiser et analyser le trafic internet de leurs collaborateurs. « La principale motivation de nos clients est de se prémunir contre les risques juridiques liés aux usages illicites du web. La deuxième raison, c’est l’utilisation qu’en fait le collaborateur au détriment de ses missions. Enfin, il y a la sécurité informatique et le danger de téléchargement involontaire de virus ou de malware », précise Alexandre Souillé, le président. Point fort d’Olfeo qui explique son succès (7 millions d’euros de chiffre d’affaires, une soixantaine de salariés) : des catégories de filtrage adaptées aux lois de chaque pays alors que ses concurrents proposent des solutions globales.

Fitle réinvente l’essayage virtuel

Disponible en février 2015, la cabine d’essayage virtuelle de la société parisienne Fitle pourrait révolutionner la vente en ligne. « Avec notre solution, les clients pourront essayer des vêtements de différentes marques grâce à une image en 3 D », précise Charles Nouboué, l’un des fondateurs. Fitle exploitera son dispositif sur son propre site de vente en ligne, mais pourrait licencier sa technologie auprès de partenaires.

AlephD optimise la pub sur le web

AlephD aide les sites internet à accroître leurs recettes publicitaires. « Nous offrons des solutions logicielles et des services permettant de fixer, en temps réel, le prix de chaque espace publicitaire et de tirer le maximum des enchères qui amènent l’annonceur le plus offrant à afficher sa publicité », précise Vincent Lepage, le directeur technique. Créée en 2012, la start-up parisienne ambitionne d’apporter 30% de revenus publicitaires en plus à ses clients.

Extende améliore les méthodes de contrôle

En quatre ans d’existence, Extende (Essonne) a connu une croissance rapide (2,6 millions d’euros de chiffre d’affaires, 11 salariés) grâce à Civa, un logiciel de simulation de contrôle non destructif développé au sein du CEA. Outre une réduction des coûts, ce programme apporte gain de temps et fiabilité dans l’interprétation des données pour une caractérisation optimale des défauts. Présente dans 40 pays, l’entreprise revendique 200 clients dont EDF, Areva et la Nasa.

ip-label mesure la qualité numérique

Créé, en 2001, à La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine), ip-label revendique le leadership européen dans la mesure de la qualité de l’expérience utilisateur des services numériques. Le groupe (11,3 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013, 88 salariés) se distingue par une approche universelle des environnements applicatifs. En France, 100 % des opérateurs télécoms et 80 % des plus importants sites marchands utilisent ses produits et services.

Multiposting diffuse les offres d’emploi

La solution logicielle de Multiposting permet aux entreprises de diffuser leurs offres d’emploi sur une multitude de supports en un clic. « Le recruteur saisit l’annonce et Multiposting se charge de l’éditer sur l’ensemble des sites partenaires. Notre offre permet aussi au recruteur de mesurer la performance des sites utilisés dans sa stratégie », détaille Simon Bouchez, le directeur général. La société parisienne (80 salariés) approche le cap des 20 millions d’offres diffusées et anticipe un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros en 2014, contre huit en 2013.

Bluelinea s’adresse aux seniors

Situé à Élancourt (Yvelines), cet opérateur de services travaille au maintien à domicile des personnes âgées. « Nous proposons un bouquet de solutions accessible par abonnement qui comprend des objets connectés – comme une balance électronique, un tensiomètre –, l’accès permanent à une plate-forme de télésuivi et d’assistance, ainsi que la connexion à un réseau d’entraide et de professionnels de santé », détaille Laurent Levasseur, le président du directoire. Bluelinea adresse également son offre aux hôpitaux, aux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes et aux foyers-logements. L’entreprise, qui compte 90 salariés, a réalisé 3,35 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013.

Spallian donne la parole aux citoyens

La société parisienne a reçu le prix de l’Intérêt général du dernier festival Futur en Seine pour Tellmycity, une app avec laquelle les citoyens peuvent signaler un dysfonctionnement des services municipaux ou suggérer une idée d’aménagement, d’équipement. La solution peut être couplée à un outil cartographique, développé par la même entreprise et croisant plusieurs bases de données sur la ville. Tellmycity pourrait intéresser quelque 8 000 collectivités en Europe.

Smart Flows piste vos clients

Grâce à sa technologie fondée sur la récupération des signaux émis par les téléphones mobiles, le parisien Smart Flows collecte des informations de valeur sur ce que font leurs détenteurs. « Nous accompagnons nos clients dans l’étude et la compréhension du comportement de leurs usagers et visiteurs dans des environnements publics comme les aérogares, les musées, les magasins, les centres commerciaux, commente Nicolas Binet, le président de la société. Notre premier métier est de délivrer des données qualifiées, mais nous assistons aussi nos clients dans la transformation de leur environnement. »

Voluntis assiste les malades

Voluntis développe des logiciels compagnons permettant aux patients et aux professionnels de santé de disposer de solutions utilisant la mobilité et le cloud pour mieux gérer un traitement dans le cadre de maladies chroniques. « Notre produit phare est Diabeo, explique Pierre Leurent, le président du directoire de la société parisienne. Il s’adresse aux patients diabétiques traités par insuline. À l’aide d’un objet connecté – un lecteur de glycémie –, ils mesurent leur taux de sucre dans le sang à partir de laquelle ils ajustent la dose à injecter. Le logiciel aide à prendre la bonne décision et fait le lien avec l’équipe soignante. » L’entreprise (3,7 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013, 60 salariés) travaille avec les industriels, les laboratoires pharmaceutiques et les fabricants de dispositifs médicaux pour prolonger leur offre produits.

Simpki repense le budget vacances

La start-up, implantée à Paris, a développé un moteur de recherche de voyages inversé pour le moins original. « La clé d’entrée, c’est le budget. À partir de la somme fixée, le moteur recherche les opportunités d’hébergement issues de l’économie collaborative. Il y associe des moyens de transports traditionnels, mais aussi alternatifs comme le covoiturage ou la location de particulier à particulier. La somme doit être égale ou inférieure au budget », développe le cofondateur Serge Milon.

ET AUSSI...

  • Alter Way,
  • Moviken,
  • Genious
  • Interactive,
  • ADN,
  • OpenTrust,
  • Aldebaran
  • Robotics,
  • Simpoe,
  • Temis, Total
  • Immersion,
  • Wallix,
  • Auticiel,
  • Cedexis,
  • Disko,
  • Edjing,
  • eNovance,
  • Firefly
  • Cinema,
  • Pricing
  • Assistant

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle