Ile-de-France : De la séparation négociée

Partager

Ile-de-France : De la séparation négociée



Plus des trois quarts des entreprises interrogées déclarent accorder des avantages (outplacement ou primes supplémentaires) aux cadres qu'elles licencient. C'est ce qui ressort de l'enquête menée par le cabinet PCM Europe auprès de 150responsables ou directeurs des ressources humaines d'entreprises implantées en Ile-de-France. Autre tendance, alors qu'en 1993 l'entreprise se séparait facilement des plus de 50ans, l'âge ne semble plus aujourd'hui un critère déterminant. En revanche, elle embauche actuellement des commerciaux, plus recherchés que des titulaires de postes dans les services recherche, qualité, marketing, grâce auxquels, pourtant, l'entreprise peut creuser l'écart face à la concurrence.

USINE NOUVELLE N°2487

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS