Environnement

Il y aura un après-COP 21

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Il y aura un après-COP 21
Accord imparfait, absence de prix du carbone, reculade face au lobby des transports aérien et maritime, engagement insuffisant pour sauver les États les plus vulnérables face au réchauffement climatique… Les critiques ne manqueront pas et il était légitime d’attendre davantage de la COP 21. Pourtant, un accord est un compromis qui demande du doigté et de la diplomatie, surtout lorsqu’il implique 195 pays et l’Union européenne. La présidence de Laurent Fabius a été unanimement louée et a permis d’atteindre un accord ambitieux. Impossible de parler de fiasco comme lors de la COP 15 à Copenhague (Danemark), en 2009. Aller vers un réchauffement climatique inférieur à 2 °C, et tendre vers 1,5 °C pour répondre aux attentes des États les plus vulnérables, n’a[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte