Quotidien des Usines

"Il n'y a pas de solution pérenne chez Michelin" selon Force ouvrière

, , , ,

Publié le

Hervé Carrusca, délégué syndical Force Ouvrière de l'usine Michelin de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), réagit à l'annonce des 730 suppressions de postes du site de Joué-Lès-Tours (Indre-et-Loire).

Il n'y a pas de solution pérenne chez Michelin selon Force ouvrière © DR

L'Usine Nouvelle - Comment avez-vous accueilli l'annonce des 730 suppressions de postes à l'usine Michelin de Joué-Lès-Tours? 

Hervé Carrusca.- Nous avons été très surpris par l'ampleur de cette annonce. L'usine de Joué-Lès-Tours maintenant, quelle sera la prochaine ? Et quels seront les sites de Michelin épargnés ? Ce que propose Michelin aux salariés, les aménagements de fin de carrière ou reclassements, n'est pas une solution. Ceux qui ont travaillé plus de trente ans dans la même usine n'accepteront pas forcément la mobilité à La Roche-Sur-Yon (Vendée) ou ailleurs. Surtout qu'il n'y a pas de garantie d'emploi dans les autres usines, malgré l'annonce de Michel Sapin, qui ne veut qu'aucun salarié de Michelin se retrouve à Pôle emploi. Il n'y a pas de solution pérenne.

Michelin a également annoncé des investissements, notamment sur le site de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)…

HC.- Le groupe veut moderniser le centre R&D de Clermont et spécialiser sa production française dans le haut-de-gamme. Mais on a vu que la production tourisme bas-de-gamme est partie à l'étranger. Il y aura des créations de postes, pour les cadres ou les techniciens, mais pas pour les agents de production.

Comment voyez-vous l'avenir du groupe ?

HC.- Nous sommes très sceptiques. Il y a sept ou huit ans, Michelin voulait faire du site de Tours le grand centre européen du pneu poids-lourd, une activité qui sert de baromètre. Et regardez aujourd’hui. Goodyear ferme et Michelin ferme. A terme, il ne restera pas grand-chose du pneu en France.

Propos recueillis par Timothée L'Angevin

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte