Il est trop tôt pour dire que la crise est terminée, dit Trichet

FRANCFORT (Reuters) - Il est trop tôt pour déclarer que la crise financière est terminée, estime le président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet.

Partager

"Les événements de ces derniers mois ont montré clairement qu'il était encore trop tôt pour déclarer la crise terminée", a-t-il dit à l'occasion d'une conférence organisée par le Centre d'études financières de l'Université Goethe de Francfort.

"Les gouvernements et les banques centrales en Europe et dans le monde continuent de répondre à l'évolution du contexte économique et financier en prenant des actions rapides, décisives et efficaces", a-t-il ajouté.

Le président de la BCE a par ailleurs estimé que des efforts restaient à accomplir concernant la réforme de la régulation des marchés financiers.

Il a également souligné qu'il ne partageait pas l'idée selon laquelle les réductions de dépenses publiques risquaient d'entraver la croissance.

"Nous (la BCE) sommes totalement contre cette idée que la réduction des dépenses publiques va gêner la croissance", a-t-il dit. "Les mesures de consolidation (budgétaire) vont aider le redressement actuel à se transformer en croissance durable."

Marc Jones, Paul Carrel et Sakari Suoninen, Gwénaelle Barzic pour le service français

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS