Ikea va rembourser les aides d'Etat obtenues pendant la pandémie

STOCKHOLM (Reuters) - Ikea a remboursé les aides financières versées par l’Etat serbe pour payer les salaires du personnel se retrouvant au chômage pendant le confinement, a annoncé mardi Ingka Group, le propriétaire de la plupart des magasins, indiquant qu'il entendait en faire de même dans d'autres pays.
Partager
Ikea va rembourser les aides d'Etat obtenues pendant la pandémie
Ikea a remboursé les aides financières versées par l’Etat serbe pour payer les salaires du personnel se retrouvant au chômage pendant le confinement, a annoncé mardi Ingka Group, le propriétaire de la plupart des magasins, indiquant qu'il entendait en faire de même dans d'autres pays. /Photo d'archives/REUTERS/Heinz-Peter Bader

Le géant suédois de l’ameublement, qui rouvre graduellement ses magasins partout dans le monde, va également rembourser les aides reçues en Roumanie, en Belgique, en République tchèque, en Irlande, au Portugal, en Espagne et aux Etats-Unis.

"Notre objectif principal est de simplement rembourser le soutien généreux apporté par les gouvernements aux entreprises pendant cette période difficile", a déclaré Tolga Oncu, le directeur des ventes d'Ingka Group, dans un courrier électronique.

"Bien que personne ne sache comment les choses vont continuer à évoluer, nous avons maintenant une meilleure compréhension de l'impact de la crise sur notre business et nous avons donc décidé de rembourser, parce que c'est la bonne chose à faire".

Le ministre roumain des Finances Florin Citu a remercié l'entreprise sur Facebook pour ne pas avoir utilisé 858.504 lei (environ 177.496 euros), utilisées pour couvrir le chômage technique entre le 17 mars et le 12 juin.

Malgré les nombreux défis engendrés par la pandémie, les représentants d'Ikea "estiment que les résultats de l'entreprise seront meilleurs que ceux auxquels ils s'attendaient il y a quelques mois", a ajouté le ministre.

"Par conséquent, Ikea a pris la décision de ne pas utiliser les fonds budgétaires de l'État", a-t-il précisé.

(Anna Ringstrom et Luiza Ilie, version française Anait Miridzhanian, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS