Economie

IG Metall veut rétablir le chômage partiel de crise

,

Publié le

Le dispositif prévoit que l’Etat prenne en charge pendant 6 mois maximum l’indemnisation des salariés mis à pied temporairement par l’employeur.

IG Metall veut rétablir le chômage partiel de crise © Elodie Vallerey - L'Usine Nouvelle

Le syndicat IG Metall appelle dans le quotidien Die Welt à mettre en place à nouveau le dispositif de chômage partiel de crise, qui avait été levé au printemps dernier.

"Nous devons être prêts (...). Le chômage partiel est un instrument central dans cette perspective et doit être mis en mode crise. C'est au gouvernement d'agir", a affirmé Berthold Huber, chef de file du syndicat.

Ce dispositif peut être mis en place par les entreprises lorsque les carnets de commandes sont vides. Pendant la crise économique de 2009, Berlin avait mis en place un dispositif exceptionnel permettant de prolonger cette indemnisation, jusqu'à deux ans maximum, ce qui avait évité une vague de licenciements.

Le pays avait mis un terme à ce dispositif au printemps car la croissance avait repris. Mais depuis plusieurs semaines plusieurs industriels ont annoncé avoir besoin de recourir au chômage partiel, à l’instar d’Opel sur trois sites ou d’Alstom.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte