Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

IFA 2012 : Les Chinois crèvent l'écran

Ridha Loukil ,

Publié le

C'est la révélation de l'IFA 2012, la grande messe de l'électronique grand public, à Berlin. Les chinois Changhong, Hisense, Haier et TCL n'ont plus à rougir de leurs concurrents japonais et coréens. Hisense prépare un téléviseur 3 D sans lunettes de 42 pouces qui offre les mêmes performances que la 3 D avec lunettes. Il embarque une technologie de restitution en relief développée par SeeCube (spin-off de Philips) et commercialisée par la start-up américaine Stream TV. En combinant un algorithme de traitement d'image et des lentilles sur l'écran, cette technologie évite les interférences entre les images, sources d'inconfort et de fatigue. Haier planche, lui, sur une interface visuelle où de simples mouvements des yeux suffisent pour changer de chaîne, régler le volume ou naviguer dans le menu. Cette interface réside dans un dispositif séparé combinant une caméra, qui suit les mouvements des yeux, et un logiciel qui interprète les informations et les traduit en commandes pour le téléviseur. Le concept intéresse les personnes handicapées, incapables d'utiliser une télécommande ou les lunettes interactives.

Aux côtés des téléviseurs Oled de 55 pouces, qui vont être commercialisés par LG et Samsung à la fin de l'année, ce sont les écrans plats 4 K qui ont été la grande vedette de l'IFA. Ils portent la résolution d'image à 8 millions de pixels, quatre fois la haute définition actuelle. Ils sont présents chez toutes les marques japonaises et coréennes pour des tailles de 55 à 90 pouces. Le premier produit, un écran de 84 pouces, sera commercialisé par Sony à la fin de l'année.

Côté pratique, Philips lance un accessoire et une application Android/iOS qui permet d'envoyer par connexion bluetooth la musique contenue dans un smartphone sur ses enceintes hi-fi. Autre innovation marquante : le picoprojecteur connecté de Sagemcom. Tournant sous Android, il se connecte en Wi-Fi sur YouTube. Sans compromis sur la luminosité (100 lumens) pour un poids de seulement 270 g. Il sera commercialisé en 2013 sous la marque Philips.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle