Icso'1, un nouveau fond de placement à risque pour le grand Sud-Ouest

Partager

Icso Gestion, société de gestion adossée à l'Irdi (Institut Régional de Développement Industriel) à Toulouse, société de capital risque régionale de Midi-Pyrénées, lance Icso'1, son premier fonds commun de placement à risque (FCPR) interrégional. Il sera dédié aux opérations de capital développement et transmission dans les PME (moins de 500 salariés) à fort potentiel de croissance.
Créé dans la foulée d'Ouest Venture (20 millions d'euros) sur les régions Bretagne et Pays-de-Loire, Icso'1 est donc le second FCPR interrégional a être mis en place avec le soutien de la CDC. D'autres projets sont en cours de montage sur Rhône-Alpes, Paca ou l'Alsace.
?Par son volume financier et sa zone d'intervention, Icso'1 se positionne comme un investisseur significatif? précise toutefois Christian Reynaud, PDG de l'Irdi et président du Conseil de Surveillance d'Icso Gestion.
Souscrit à plus de 43 millions d'euros, le fonds a en effet dépassé les objectifs initiaux de levée de l'équipe, qui s'était fixée une fourchette entre 30 et 40 millions. Le tour de table associe des investisseurs institutionnels, des caisses d'assurance et de retraite, des groupes bancaires et des industriels. Parmi lesquels l'Irdi (12 millions d'euros), le Fonds pour le Capital Investissement Régional (CDC PME, FEI, San Paolo IMI) pour 12 millions également, CNP Assurances (4 millions d'euros), Médéric (3 millions d'euros), Mutavie (3 millions d'euros), la Région Midi-Pyrénées (2,6 millions d'euros), Groupe Total par le biais de Sofrea (2 millions d'euros), Banques Populaires Toulouse-Pyrénées (2 millions d'euros) ou encore EDF (1,4 millions d'euros).
Les prises de participations seront réalisées sur les régions Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, ainsi que le Sud Limousin et le Sud Poitou-Charentes, soit un grand quart Sud-Ouest de la France. Elles seront comprises entre 0,5 et 4 millions d'euros. Les dossiers seront proposés systématiquement en co-investissement à l'Irdi.
Icso'1 s'ajoute ainsi aux outils déjà existants et vient compléter le dispositif régional d'ingénierie financière mis en œuvre en Midi-Pyrénées autour de l'Irdi, depuis sa création en 1981. Selon les chiffres de l'Afic (Association Française d'Investisseur en Capital), sur le 1er semestre 2003, Midi-Pyrénées se place au second rang français (derrière l'Ile-de-France) en terme de volume de capitaux investis.
30 à 40 entreprises devraient bénéficier de ce nouveau dispositif sur les 3 à 4 ans à venir. Les 7 premiers dossiers (à 75 % sur Midi-Pyrénées) devraient être bouclés avant la fin de l'année 2003 pour un montant de 8,5 millions d'euros. La totalité du nouveau fonds devra être investie dans un délai maximum de 4 ans, la durée du fonds étant de 10 ans. ?Avec en perspective, le lancement d'ici 3 à 4 ans d'un Icso'2? avance déjà Christian Reynaud.

Marina ANGEL

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS