ICI aurait rejeté une offre informelle d'Akzo Nobel

Le groupe chimique néerlandais a proposé début juin à son concurrent britannique Imperial Chemical Industries d'ouvrir des discussions en vue d'une offre de reprise. Selon une source proche du dossier, celle-ci pourrait se faire à un prix de 600 pence par

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

ICI aurait rejeté une offre informelle d'Akzo Nobel
Mais selon cette même source, ICI aurait rejeté cette proposition. Des sources avaient indiqué auparavant que des contacts informels avaient eu lieu et qu'Akzo espérait faire une approche en bonne et due forme dans un avenir proche.

Le titre ICI a fini vendredi à 549 pence à la Bourse de Londres, un cours qui valorise le numéro un britannique de la chimie à environ 6,5 milliards de livres (9,6 milliards d'euros). Le produit le plus connu d'Akzo au Royaume-Uni est la peinture Crown Paints, alors qu'ICI possède la marque Dulux.

Intenses spéculations

La suprématie qu'auraient les deux groupes ensemble sur le marché britannique de la peinture fait craindre à ICI des risques d'exécution, ont noté les sources. Morgan Stanley sert de banque conseil à Akzo tandis qu'ICI est conseillé par Merrill Lynch et UBS, selon la source. Aucun n'a souhaité faire de commentaire dimanche.

ICI est depuis longtemps considéré comme une cible potentielle d'OPA par les analystes et la presse. La spéculation s'est intensifiée depuis qu'il a cédé en novembre dernier son activité de parfums au suisse Givaudan.

Akzo Nobel fait quant à lui figure de prédateur probable depuis qu'il a retiré en mars 11 milliards d'euros de la vente de sa division pharmaceutique, Organon Biosciences.

Usinenouvelle.com, avec Reuters

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS