IBM supprimerait 1 200 emplois sur deux ans en France

Le géant américain de l’informatique organisait un comité central d’entreprise, ce mercredi 24 avril au matin. Au sortir de la réunion, les syndicats ont confirmé à l’AFP les chiffres qui circulaient depuis quelques jours.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

IBM supprimerait 1 200 emplois sur deux ans en France

Le 18 avril dernier, la rumeur s’intensifiait : IBM pourrait supprimer près de 14% de ses effectifs en France. C’est confirmé par les syndicats, ce mercredi 24 avril. La direction aurait l’intention de supprimer plus de 1 200 postes sur les 9 700 que compte le groupe dans l’Hexagone.

"La direction nous a dit que sa 'réflexion allait vers une nécessité de supprimer plus de 1 200 emplois' sur deux ans", a affirmé à l'AFP Pierry Poquet, délégué central Unsa, premier syndicat du groupe. Selon un délégué central de la CFDT, IBM va procéder à ces suppressions de postes en s’appuyant sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC).

"Etant donné notre performance au premier trimestre, nous nous attendons maintenant à prendre le gros de nos mesures d'équilibrage des effectifs pour cette année au deuxième trimestre", avait indiqué le directeur financier d'IBM, Mark Loughridge, lors d'une conférence avec des analystes le 18 avril dernier. Il avait alors laissé entendre que le groupe supprimerait des postes au niveau mondial.

Astrid Gouzik

0 Commentaire

IBM supprimerait 1 200 emplois sur deux ans en France

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS