L'Usine Maroc

IBM s'enracine un peu plus au Maroc avec un nouveau centre d'innovation à Casablanca

, ,

Publié le , mis à jour le

La patronne d'IBM vient d'inaugurer au Parc Casanearshore à Casablanca un nouveau "centre d'innovation". Il aura pour vocation le conseil des clients et partenaires d'IBM autour des thématiques "cloud", "big data" et "business analytics" .

IBM s'enracine un peu plus au Maroc avec un nouveau centre d'innovation à Casablanca
Le PDG d'IBM Ginni Rometty (au centre), Mohamed Horani PDG de Hightech (à gauche) et Hassan Bahej, patron d'IBM Maroc (à droite) lors de l'ouverture du Centre d'Innovation IBM à Casablanca le 6 Février 2014
© IBM

IBM remet le couvert au Maroc. "Big Blue" vient en effet le 6 février d'ouvrir un "centre d'innovation" selon sa terminologie au Parc Casanearshore de Casablanca. Une inauguration réalisée par, rien de moins, que Ginni Rometty, la patronne monde du groupe américain, de passage en Afrique.

Ce nouveau centre sera centré plus spécifiquement sur le développement de solutions de type Cloud, Big Data et Business Analytics (aide à la décision). Il consistera concrètement à mettre quelques experts d’IBM à la disposition de clients, partenaires, entrepreneurs, start-ups, éditeurs de logiciels indépendants (ISV) ou autres professionnels des TIC. Voire du monde académique ou universitaire.

Le nouveau centre de Casanearshore (le premier était, lui, situé dans le quartier d'affaires de Sidi Maârouf) comprendra notamment des ateliers de formation, des ressources en ligne et un service d’assistance pour accompagner les clients dans leurs stratégies de développement au Maroc ou à l'export... et les orienter vers des solutions IBM bien sûr.

Mohamed Horani, PDG de l’éditeur marocain de solution de paiement HPS a été mis à contribution pour communiquer sur l’utilisation par sa société du Centre d’innovation actuel de Casablanca : « En tant que partenaire IBM, HPS a régulièrement recours au centre d’innovation d’IBM Maroc. C’est le lieu idéal pour inviter nos clients et démontrer la portabilité de nos solutions de paiement électronique sur les plateformes IBM», indique-t-il.

IBM, installé au Maroc depuis 1932 pour soutenir alors les services statistiques sous l'administration française, y est longtemps resté présent de façon très modeste, dans des filiales qu'il ne contrôlait que partiellement avant de reprendre en mains ses opérations en 1998. Mais c'est surtout depuis le milieu de la dernière décennie que le groupe américain a mis le turbo dans le royaume.

L'ouverture du premier "Centre d'Innovation et d'exploration technique" du continent africain s'est faite ainsi à Casablanca en 2008. En septembre 2012, IBM a inauguré un bureau à Rabat. Jusqu'à l'an dernier, il comptait environ 200 salariés au Maroc.

"AVANTAGE DE TAILLE"

En juillet 2013, le groupe américain a franchi un pas important en annonçant en grandes pompes la création d’un important "Global delivery center" à Casablanca. Près de 400 emplois sur 3 ans devraient y être créés sur Casanearshore pour fournir un ensemble de services technologiques aux clients IBM au Maroc et en Afrique francophone. Au total, en 2017, IBM devrait alors employer 600 salariés au Maroc.

"Le positionnement du Maroc en tant que hub technologique et passerelle vers l’Afrique procure au groupe IBM un avantage de taille pour concrétiser ses ambitions dans le continent et y renforcer sa présence" a indiqué le ministre de l’industrie, Moulay Hafid Elalamy, dans une déclaration à la presse marocaine à l’issue de sa rencontre avec la présidente de la compagnie américaine Ginni Rometty.

Par ailleurs, lors du passage de celle-ci au Maroc, IBM a signé un protocole d’accord visant une collaboration avec l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT). L'accord comprend notamment la création d'une "IBM Academy" au sein même de l’OFPPT.

Quant au nouveau centre d'innovation de Casablanca situé au parc Casanearshore, c'est "un élément important dans la stratégie d’expansion d’IBM au Maroc et en Afrique", a noté via un communiqué Hassan Bahej, patron d’IBM Maroc depuis fin 2013.

Ce centre s'inscrit en fait dans un réseau mondial visant à promouvoir les solutions "maison" du groupe. IBM a déjà ouvert une quarantaine de ces centres d'innovation dans 33 pays. Trois d'entre eux ont été créés en Afrique à Nairobi (Kenya), Johannesburg (Afrique du Sud) et enfin Lagos (Nigeria), un centre ouvert simultanément à celui de Casanearshore.

Nasser Djama

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte