Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

IBM s'associe à Johnson Controls pour rendre les bâtiments plus écologiques

, ,

Publié le

Les deux groupes vont lancer une offre commune - Smart Building Solution – qui devrait permettre de réduire la consommation d'électricité et d'eau des immeubles d'entreprises.

IBM s'associe à Johnson Controls pour rendre les bâtiments plus écologiques © Johnson Controls

Les bâtiments seront-ils plus « intelligents » et « écologiques » demain qu'ils ne le sont aujourd'hui ? Il y a longtemps que les éditeurs de logiciels de CAO - tels Autodesk, Dassault Systèmes ou PTC - en sont convaincus, et intègrent des outils de mesure de l'impact environnemental à leurs offres de modélisation et de conception des bâtiments. Plus récemment, les mastodontes de l'informatique leur ont emboîté le pas, en multipliant quant à eux les offres censées connecter et optimiser la consommation de tous les actifs matériels des entreprises : des centres d'hébergement aux chauffages, en passant par les robinets et les systèmes de fermeture des portes...

La mode est au « smart »... Cisco parle de « Smart Connected Buildings », et prône, comme la plupart de ses concurrents, l'usage du protocole IP pour raccorder aux systèmes d'information les nouveaux objets « intelligents » et les gérer ainsi avec plus d'efficacité. IBM mise de son côté sur la construction de « bâtiments plus intelligents », dont les différents éléments pourront être pilotés via un « centre de commandes » de sa conception. Et il vient de s'allier avec l'équipementier industriel américain Johnson Controls (133 000 salariés) pour s'imposer sur ce marché (dont il espère qu'il devrait doubler de taille d'ici 2015 pour peser 6 milliards de dollars).

Smart Building Solution

Ensemble, les deux groupes vont proposer aux entreprises une nouvelle offre dénommée « Smart Buliding Solution ». Johnson Controls, qui a réalisé 44% de ses ventes en 2009 avec sa branche « building efficiency », apportera à ce portefeuille conjoint ses systèmes Metasys de gestion technique des bâtiments et de l'énergie, ainsi qu'un middleware (intergiciel) permettant de fédérer et d'unifier les données provenant des différents équipements (il s'agit de la solution EnNet, issue du rachat de Gridlogix en 2008).

IBM fournira pour sa part un système de supervision (Tivoli Monitoring for Energy Management), une console d'administration (Business Services Manager) et une solution de gestion des actifs (IBM Maximo Asset Management for Energy Optimization).

L'originalité : Smart Building Solution devrait offrir aux entreprises un système unifié pour l'optimisation énergétique des bâtiments et des infrastructures informatiques. Le pari est ambitieux, d'autant qu'IBM et Johnson Controls ont à rivaliser sur ce créneau avec d'autres géants qui développent des offres assez proches, tels Schneider Electric (Intelligent Buildings) et Siemens (Siemens Building Technologies).

Christophe Dutheil


RECEVEZ GRATUITEMENT TOUS LES JEUDIS LA NEWSLETTER « TECHNOS ET INNOVATIONS »

Toutes les nouveautés dans l'industrie. Des NTIC à l'informatique et réseaux, du logiciel au serveur, des SSII aux VAR. Tout ce qu'il faut savoir sur la technologie qui change le monde.


Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle