IBM, Montebourg vs Barroso, les Brics : la revue de presse de l'industrie

Elodie Vallerey , , ,

Publié le

La création de 700 emplois dans le bassin lillois par le géant informatique IBM qui ne doit pas faire oublier les dizaines de milliers d'emplois perdus dans le bassin lillois ces dernières années, les inquiétudes autour du conflit qui oppose Arnaud Montebourg et d'autres personnalités politiques françaises au président de la Commission européenne, les interrogations autour de la fragilité qui touche certaines grandes puissantes émergentes comme le Brésil, la Chine ou la Turquie... Voici les sujets qui font l'actualité de l'industrie ce mardi 25 juin. 

IBM : 700 emplois qui font du bien mais...

Le quotidien régional La Voix du Nord revient sur l'annonce, le 24 juin, de la création par le géant de l'informatique IBM de 700 postes au sein d'un nouveau centre de service à Lille. "Cela ne doit cependant pas faire oublier les 15 100 postes perdus en 2012 dans la région", rappelle le journal en une. "Sur les personnes appelées à travailler chez IBM, la plupart seront formées à l’école IBM en collaboration avec les universités et les grandes écoles de la région", apprend-on.

 

Montebourg vs Barroso : à chacun son analyse

La sphère médiatique s'empare des critiques respectives échangées par le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg et le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, mais chaque média a son analyse.

Pour Le Figaro, "rien ne va plus entre Paris et Bruxelles", José Manuel Barroso ayant tancé le ministre français sur son "souverainisme de gauche", tandis que Libération rappelle que "de Montebourg à Juppé", "de droite comme de gauche, les critiques fusent à l'encontre" du dirigeant européen.

Les Echos, eux, reprennent les propos du commissaire européen français Michel Barnier, qui prend la défense de son "patron" : "Mettre sur le dos de la Commission européenne la montée du Front national est absurde. Ça suffit !J’en ai assez de voir dans mon propre pays des ministres comme M. Montebourg, des femmes et des hommes politiques de droite et de gauche dire que c’est la faute des autres", rapporte le journal, rappelant "qu'à l’avant-veille du sommet européen, le ton monte entre Paris et Bruxelles".

 


La guerre est déclarée entre Paris et Bruxelles par Europe1fr

 

Les BRICS : des géants fragiles ?

Le Monde daté du 25 juin consacre sa une aux Brics (pour Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), le groupe de grandes puissances émergentes. Avec la crise sociale sans précédent que connaît le Brésil depuis quelques semaines, le quotidien du soir s'interroge sur la fragilité de ces économies. Des "colosses aux pieds de Bric", titre le journal, qui se demande "pourquoi les économies des pays émergents ralentissent".

"Dans l'euphorie de l'ascension, les dirigeants des pays émergents cherchent à traduire leur succès économique par des signes de puissance ou de prestige, mais les classes moyennes veulent d'abord des transports urbains abordables, des médecins dans les hôpitaux, de bonnes écoles pour leurs enfants, de l'air respirable, une justice honnête...", écrit la journaliste

Et aussi...

Selon la radio RTL ce matin, on apprend que fort du succès inattendu de son modèle 2008, PSA Peugeot Citroën va embaucher 300 personnes d'ici la rentrée sur son site de production de Mulhouse. Une information reprise par L'Expansion-L'Express, qui détaille qu'avec "cette deuxième équipe, la production passera à 520 véhicules/jour à la mi-septembre, puis à 615 mi-octobre. Cette augmentation de capacité ouvrira 200 postes sur le site alsacien qui seront proposés en priorité au personnel des usines d'Aulnay-sous-Bois et de Rennes, avant d'être pourvus par recours à l'intérim".

Les Echos reviennent sur le succès phénoménal du SUV Duster du constructeur automobile roumain Dacia, filiale du groupe français Renault. "Comment Duster est devenu la cash-machine de Renault", raconte le journal. "Le 4x4 low cost de Renault se vend mieux que la nouvelle Clio", assure-t-il. Selon le site internet de La Tribune, la nouvelle version du Duster qui sortira à la rentrée va encore contribuer au succès du SUV. "Il ne s'agira pas d'un nouveau modèle, mais d'un sérieux restylage qui gommera en partie les principaux défauts de ce véhicule", détaille le média.

Elodie Vallerey

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte