IBM grille la politesse à Numergy et Cloudwatt

Le géant américain de l’informatique devance les deux sociétés françaises en ouvrant un service de cloud computing public localisé à Montpellier. Ce centre, déjà opérationnel, reprend les services disponibles dans six autres centres d’IBM dans le monde. De quoi permettre à IBM d’accompagner ses clients dans leur développement en Europe et à l’international.

Partager
IBM grille la politesse à Numergy et Cloudwatt

C'est la réplique d'IBM aux services de cloud français Numergy et CloudWatt. Montpellier, capitale du Languedoc-Roussillon, devient le septième centre du service "Smart Cloud Entreprise +" de Big Blue dans le monde aux côtés de ceux aux Etats-Unis (Raleigh et Boulder), au Canada, en Allemagne, à Singapour et au Japon.

Ce centre de cloud computing public reprend la même grille de services et tarifs que les six autres centres. "A la différence des nouveaux concurrents qui en sont encore au choix de leurs matériels et logiciels, nous avons un service déjà éprouvé ailleurs et qui fonctionne avec plusieurs clients", lance Christian Comtat, directeur du cloud computing chez IBM France.

Jusqu’ici, IBM fournissait ses services de Cloud public en France en s’appuyant surtout sur son centre "Smart Cloud Entreprise +" en Allemagne. En ouvrant le centre de Montpellier, il veut montrer que, lui aussi, peut offrir la localisation des données en France, l’un des principaux arguments justifiant la naissance de Numergy et Cloudwatt.

Concrètement, le service s’appuie sur le réseau de trois datacenters de Big Blue à Montpellier, qui offrent au total une superficie de 12000 m2. "Il a vocation à s’étendre vers une capacité virtuellement illimitée", assure Christian Comtat.

Le site de Montpellier fait partie d’un réseau d’une dizaine de datacenters d’IBM en France utilisés jusqu’ici exclusivement pour des services de cloud privé pour les entreprises exigeant une localisation des données en France. Cegid, premier éditeur français de logiciels ERP, a ainsi choisi de s’appuyer sur le service de cloud privé d’IBM pour proposer ses logiciels de gestion en ligne à près de 50 000 clients. Il a exigé que les données soient localisées en France.

Des ambitions discrètes

Depuis 2009, IBM affirme avoir investi 300 millions d’euros dans le cloud computing en France, soit plus que les 225 millions d’euros alloués au capital de Numergy et Cloudwatt. Big Blue se différencie aussi par son implantation mondiale. "Nous pouvons accompagner les entreprises françaises dans leur développement en Europe et à l’international", remarque Christian Comtat.

L’offre comprend des services d’infrastructure (capacité de traitement et stockage) et de plateforme (outils de développement informatique). Elle est commercialisée directement par IBM et indirectement via des partenaires certifiés, quatre aujourd’hui et une dizaine à la fin de l’année.

IBM reste discret sur ses ambitions en France. Christian Comtat se contente de rappeler que le chiffre d’affaires d’IBM dans le coud computing a été multiplié par 3,4 entre 2010 et 2011 et que le groupe vise un chiffre d’affaires de plus de 7 milliards de dollars dans ce domaine dans le monde en 2015.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - KOUNGOU

Mise en place de vidéo protection.

DATE DE REPONSE 06/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS