IBM clarifie son partenariat avec Dassault Systèmes

Partager

Le partenariat commercial de 25 ans entre IBM et Dassault Systèmes n'est pas tout à fait mort. Mais évolue fortement. IBM a en effet revu sa stratégie de distribution de produits PLM (Product Lifecycle Management). Il a rompu l'exclusivité qui le liait depuis près de 25 ans avec Dassault Systèmes, pour diversifier son offre en sélectionnant des produits les plus adaptés selon les marchés auprès de plusieurs éditeurs.
Pour les marchés émergeants comme la Chine ou des secteurs industriels en croissance, comme l'électronique, les biens de consommations ou les sciences de la vie, IBM a choisi l'offre de l'américain PTC en janvier 2006.
Pour adresser le marché des PME en matière de solution de gestion de données techniques, IBM a signé un accord avec UGS début janvier 2007.
Il garde en revanche le portefeuille de produits de Dassault Systèmes, en l'étendant aux outils d'usine numérique (Delmia), pour les grands comptes de la mécanique (automobile, l'aéronautique, machines).
Dassault Systèmes n'est pas perdant. Depuis plusieurs années, l'éditeur français avait entamé la constitution de son propre réseau de vente pour ses produits, concurrençant directement celui des partenaires d'IBM. Commençant par la France, puis l'Europe de l'Ouest continentale, l'accord signé ce 25 janvier avec IBM va permettre à l'éditeur Français d'étendre son réseau en toute tranquillité au Royaume Uni, en Corée et aux Etats-Unis. Les pays d'Europe de l'Est et d'Asie devraient suivre.
Les choses sont maintenant plus claires.

Aurélie Barbaux

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS