IAG prévoit une perte de 3 milliards d'euros pour 2021

LONDRES (Reuters) - IAG, maison mère de la compagnie aérienne British Airways, a dit vendredi s'attendre à une perte de 3 milliards d'euros pour l'exercice de 2021, tout en tablant sur la reprise des voyages transatlantiques pour renouer avec les bénéfices en 2022.
Partager
IAG prévoit une perte de 3 milliards d'euros pour 2021
IAG, maison mère de la compagnie aérienne British Airways, a dit vendredi s'attendre à une perte de 3 milliards d'euros pour l'exercice de 2021, tout en tablant sur la reprise des voyages transatlantiques pour renouer avec les bénéfices en 2022. /Photo d'archives/REUTERS/John Sibley

Le groupe a également dit prévoir d'exploiter 60% de ses capacités de 2019 au cours du trimestre.

Les Etats-Unis seront entièrement rouverts aux voyageurs étrangers vaccinés à compter du 8 novembre, un coup de pouce important car ces liaisons transatlantiques sont parmi les plus lucratives pour le groupe.

Mais les restrictions mises en oeuvre en 2021 face à la pandémie de coronavirus amènent IAG à afficher une perte d'exploitation annuelle avant éléments exceptionnels d'environ 3 milliards d'euros, légèrement au-dessus du consensus prévoyant une perte de 2,87 milliards d'euros.

Cela place IAG derrière ses concurrents européens, tels Air France-KLM, qui a prévu un bénéfice légèrement positif sur l'ensemble de l'année 2021, et le groupe allemand Lufthansa, qui a renoué avec un bénéfice d'exploitation au troisième trimestre pour la première fois depuis le début de la pandémie.

Au cours des mois estivaux, généralement la période la plus rentable pour les compagnies aériennes, la perte d'exploitation avant éléments exceptionnels du groupe, également propriétaire des compagnies aériennes Iberia, Vueling et Aer Lingus, a atteint 485 millions d'euros, tandis que les analystes tablaient sur une perte de 513 millions d'euros.

IAG a souffert de sa plus grande exposition au marché britannique, où les exigences plus contraignantes et coûteuses liées aux tests de dépistage du COVID-19 ont découragé les voyageurs pendant l'été, alors que les principaux marchés domestiques d'Air France et de Lufthansa se sont rétablis plus rapidement grâce à des normes moins restrictives.

(Reportage Sarah Young, version française Diana Mandiá, édité par Sophie Louet)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

62 - Boulogne-sur-Mer

Démolition de bâtiments et de hangars à Capécure - Port de Commerce

DATE DE REPONSE 26/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS