IAG, maison-mère de British Airways, pénalisée par la grève des pilotes

LONDRES (Reuters) - IAG, maison-mère de British Airways, a fait part jeudi de résultats trimestriels plombés par le mouvement de grève observé en septembre par ses pilotes et confirmé que son bénéfice annuel serait inférieur à celui de 2018.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

IAG, maison-mère de British Airways, pénalisée par la grève des pilotes
IAG, maison-mère de British Airways, a fait part jeudi de résultats trimestriels plombés par le mouvement de grève observé en septembre par ses pilotes et confirmé que son bénéfice annuel serait inférieur à celui de 2018. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

La grève des pilotes a coûté 155 millions d'euros à IAG au cours des trois mois au 30 septembre, un montant supérieur aux 137 millions d'euros qu'elle envisageait il y a un mois lorsque le groupe a averti sur ses résultats.

Le bénéfice d'exploitation s'est élevé à 1,4 milliard d'euros, un niveau conforme aux attentes des analystes.

Pour l'ensemble de l'exercice 2019, le bénéfice d'exploitation avant exceptionnel devrait être inférieur de 215 millions d'euros à celui de l'an dernier, a dit IAG.

(Alistair Smout, version française Nicolas Delame, édité par Jean-Michel Bélot)

0 Commentaire

IAG, maison-mère de British Airways, pénalisée par la grève des pilotes

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS