i-Roobo : les ambitions du consortium japonais aux 100 robots

Annoncé le 2 juillet, le réseau japonais des 300 entreprises de robotique devrait lancer 100 robots d'ici 2020. Son président, le professeur Tokuda, dévoile dans un billet posté sur le site du Network Robot Forum (une organisation préfigurant i-RooBO), la manière dont il a pensé cette initiative et les défis qu'elle a relevés. 

 

 

 

Partager
i-Roobo : les ambitions du consortium japonais aux 100 robots

«Au Japon, avec le faible taux de natalité et le vieillissement de la société, les changements socio-économiques, les problèmes liés à l'environnement ou à l'énergie, les changements structurels de l'industrie dus à l'introduction rapide des technologies numériques, il existe de nombreux problèmes à résoudre. Il est souhaitable que, tout en maintenant la compétitivité industrielle de notre pays, nous participions à revivifier notre société. (...) Dans ce cadre, les robots constituent un atout majeur surtout si nous réussissons à les faire travailler en réseau et à les intégrer à notre vie quotidienne.» Pour le professeur Tokuda, président du consortium japonais i-RooBO, aucun doute possible. Son pays ne peut pas faire l'impasse sur les robots s'il veut continuer à maintenir son niveau de vie et sa performance économique.

«Technologie phare du Japon», selon ses propres mots, il travaille depuis des années pour créer un réseau des entreprises de robotique. Et il vient de réussir à réunir 300 d'entre elles dans un seul consortium, le i-RooBO network. Pour lui, son initiative apportera trois avantages majeurs :

1. Elle créera de nouveaux modes de vie

2. Elle règlera une série de problèmes sociaux, liés au vieillissement de la population et notamment la question des soins infirmiers

3. Elle fera du Japon le pays en pointe dans ce domaine majeur

Le professeur Tokuda, dans sa lettre d'intention, rappelle bien que le facteur clé pour mettre en place une telle société est la R&D et la normalisation des technologies de robots en réseau. Réglementer et établir des standards de communication entre robots seront deux avantages essentiels pour imposer les technologies japonaises aux autres marchés cibles, en Europe et aux Etats-Unis. Une sérieuse première étape vient d'être franchie avec la création du consortium. Les 300 organisations membres s'étant engagées à concevoir 100 robots de service d'ici 2020 en appliquant les mêmes... standards.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Foy la Grande

Remplacement du système sécurité incendie du collège Elie Faure

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS